• Couverture putassière de Paris-Match contre Zemmour : des ordures !

    Publié le 22 septembre 2021 - par

    Décidément, le CSA a totalement raté son coup. Voulant évincer Eric Zemmour des médias, ils ont réussi à ce que ce soit l’ancien chroniqueur de CNews qui donne le ton de la campagne. Et on assiste à une première en France, c’est que Paris Match se permet de se mettre au niveau de caniveau des tabloïds anglais, et révèle ce qu’il suppute être une relation particulière entre Eric Zemmour et Sarah Knafo.

    Des photos privées d’Éric Zemmour en une de Paris Match : il porte plainte (MàJ)

    On a l’impression que Bruno Jeudy, le rédacteur en chef de ce torchon, a du mal à se justifier, mais on a connu les animateurs des Grandes Gueules plus virulents. Ce faux-cul à l’air hypocrite déshonore encore davantage une profession déjà discréditée aux yeux des Français.

    Car, curieusement, ces ordures, n’avaient pas fait de Une spéciale pour approfondir les dessous de ces photos un peu compromettantes…
    https://ripostelaique.com/couverture-putassiere-de-paris-match-contre-zemmour-des-ordures.html

     

    Paris-Match serait une poubelle ? ce n'est pas un scoop !!!

     


    votre commentaire
  • Réveillée par le téléphone, mal réveillée.
    Prise de sang à domicile
    Prise de tête ça a failli, je suis contre le vaccin elle pour ...
    C'est dingue de voir la morgue de ces vaccinés ...
    Titre du Figaro :

    Les vaccins anti-Covid sont-ils à l'origine de 25.000 décès en Europe ?

    Est-ce que vous considériez que sous le général de Gaulle nous étions en dictature ? Non. Redevenons la démocratie que nous étions.
    Eric Zemmour

    Nous continuons sur le temps d'hier ...


    votre commentaire
  • Mais la nuit vient vite maintenant ...
    J'aime bien, je n'aime pas les journées longues.
    Bonne soirée !
    Ma conviction profonde,
    c’est qu’il faut rassembler tous ceux qui veulent préserver
    la civilisation française menacée de mort.

    Eric Zemmour
    L'homme à abattre de toutes les façons pour tous les autres partis ... et journaux !!!

     

    Il a fait une sacrée journée d'été ...


    votre commentaire
  • Tempo bleu ...


    quand la mer me parle
    elle est tout entière cette voix
    aux lèvres d'écume pâle
    qui remonte en moi

    je sens son flux
    sourdre sous mes tempes
    dans un lent tempo bleu
    qui m'entraîne sous la lampe

    j'écris alors sur la table
    où la page blanche
    lentement m'ensable
    dans ses grains de silence
    Françoise Urban-Menninger


    quand la mer me parle
    elle est tout entière cette voix
    aux lèvres d'écume pâle
    qui remonte en moi

    je sens son flux
    sourdre sous mes tempes
    dans un lent tempo bleu
    qui m'entraîne sous la lampe

    j'écris alors sur la table
    où la page blanche
    lentement m'ensable
    dans ses grains de silence
    Françoise Urban-Menninger






    votre commentaire
  • Les martinets ...


    martinets éparses au dessus des places d'été cette année ;
    ils ne laissent presque aucune trace sur le bleu profond,
    aucune ligne ne s'y inscrit pour noter la partition de leurs quelques cris qui semblent s'isoler et se réduire rapidement dévorés dans l'infini ;
    leur jeu qui répète sans cesse une petite musique de l’effacement  
    Pierre Cressant

    Mon ciel n'en voit pratiquement plus


    votre commentaire
  • Le murmure du sang ...


    J'ai été et suis toujours un chercheur,
    mais j'ai cessé d'interroger les étoiles et les livres ;
    j'ai commencé à écouter
    l'enseignement que mon sang me murmure.
    Hermann Hesse


    votre commentaire
  • Dolina del Revotano
    Province de Rieti, Italie
    Cet énorme gouffre cache un monde secret créé par la colère divine.  

    Les montagnes et les forêts qui entourent le village médiéval de Roccantica sont sauvages et luxuriantes. Ils cachent également plusieurs sites magnifiques, tels que des ermitages et des cascades, mais surtout, l'énorme et inhabituel gouffre connu localement sous le nom de "U'revotano".

    Cet énorme abîme est un phénomène géologique commun en Italie centrale , également connu sous le nom de doline, dans lequel les processus d'érosion karstique provoquent l'effondrement d'un toit de calcaire au-dessus d'une caverne souterraine. Cet événement naturel a inspiré une légende locale dans laquelle un village est connu sous le nom de Revotano.
    https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.atlasobscura.com/places/dolina-del-revotano&prev=search&pto=aue

     

    J'ai passé une semaine à Rieti et j'ai raté ça ?


    votre commentaire
  • Martre à gorge jaune (Martes flavigula)

    À la fois terrestre et arboricole, cette grande martre a un pelage caractéristique qui la distingue des autres martres : la tache jaune qui lui donne son nom s’étend sur tout le ventre et sur le dos.

    MODE DE VIE

    Bien qu’elle se déplace principalement au sol, la martre à gorge jaune sait parfaitement grimper aux arbres et sauter plusieurs mètres d’une branche à l’autre. Elle vit et chasse seule ou en groupe de 2 ou 3 des proies variées, de l’insecte au petit cervidé d’une douzaine de kilos. Elle mange également des fruits, contribuant ainsi à la régénération de la forêt en dispersant les graines. A l’époque de la reproduction les mâles s’affrontent pour conquérir une femelle. La longue gestation est due à l’implantation tardive des œufs dans l’utérus, plusieurs mois après l’accouplement.
    https://www.mnhn.fr/fr/martre-a-gorge-jaune

     

    La martre à gorge jaune ...


    votre commentaire
  • Il y a le Paris que tout le monde connaît et apprécie et le Paris caché. Celui des Catacombes et de bien d’autres sites plus ou moins méconnus, fascinants et mystérieux, qui racontent en filigrane l’histoire de la ville. Alors équipez-vous de votre frontale, de bonnes chaussures et d’un peu de sang froid, on vous ouvre la voie… (Topito)

    8. Le puits des Capucins ...

    On reste dans la carrière des Capucins avec un puits d’inspection hyper vertigineux d’une profondeur de 14.26 mètres. Tout le site de la carrière médiévale des Capucins est préservé par la SEADACC.

     

    Si vous n'êtes pas claustrophobes ...


    votre commentaire
  • Les nouvelles espèces évoluent à partir de leurs prédécesseurs, n'est-ce pas ? Ce beau processus n'est pas nouveau et est généralement lié à la théorie de la sélection naturelle de Charles Darwin.
    La sélection naturelle se produit lorsqu'une espèce est mieux à même de s'adapter à son environnement, à son régime alimentaire, à ses prédateurs, à l'accouplement, etc. Cette capacité d'adaptation donne à une espèce de meilleures chances de survie et de reproduction éventuelle. La même capacité d'adaptation est transmise de progéniture à progéniture, transformant finalement l'espèce d'origine en une nouvelle créature plus évoluée. Malheureusement, les espèces incapables de s'adapter meurent. Donc, la morale de l'histoire, le changement, c'est bien !
    Bien que nous puissions tous convenir que la sélection naturelle a lieu, nous pouvons avoir des idées différentes sur ce qui est considéré comme normal ou étrange en matière d'évolution. Le normal est ennuyeux, alors examinons certains des produits les plus étranges de l'évolution ! (listverse)

    Le poisson-tigre Goliath ...

    Êtes-vous prêt pour celui-ci ? Le poisson-tigre goliath peut être plus gros qu'un homme adulte ! Aïe ! L'apparence de cette créature n'a rien d'immédiatement étrange, c'est-à-dire jusqu'à ce qu'elle vous fasse un sourire. Vous remarquerez rapidement qu'il possède un ensemble de 32 dents acérées comme des rasoirs de taille égale à celles du grand requin blanc. Encore une fois, beurk !

    Originaire des systèmes fluviaux du Congo et du lac Tanganyika, le poisson-tigre goliath est la réponse africaine au célèbre Piranha, juste un peu plus gros ! Si tout cela n'était pas assez effrayant, ces poissons chassent en groupe et sont connus pour être capables de sauter et d'attraper des oiseaux en vol. Si ce n'est pas une raison suffisante pour rester hors de l'eau, je ne sais pas ce que c'est.

     

    L'évolution ...


    votre commentaire