• Comme souvent – comme toujours, en fait -, l’actualité nous jette à la figure le choc des mondes. Pendant qu’on torture ici des enfants quand on n’en fait pas des enfants-soldats et des terroristes en puissance, on transforme les nôtres en pâte molle.

    Ce mercredi 23 septembre est la Journée nationale du sport scolaire. À comprendre : la journée où l’on découvre que nos enfants ne sont plus capables – qu’on me pardonne cette trivialité – de bouger leurs fesses ! On apprend qu’en cinquante ans, notre jeunesse a perdu 25 % de ses capacités physiques ; encore est-ce là une moyenne… Incapable de faire une roulade, de sauter à cloche-pied, à la corde n’en parlons pas ; quant à tenter d’y grimper, il y a belle lurette qu’on ne s’y essaie plus. Il ne faut pas stigmatiser les enfants en surpoids… c’est-à-dire une proportion croissante. Les derniers chiffres de 2016 dénombraient 17 % d’enfants de 6 à 17 ans en surpoids, dont 4 % d’obèses. Proportion qui n’a certes pas décru en quatre ans…

    Première cause : la sédentarité. On traîne en poussette jusqu’à l’âge du CP, on ne marche plus, on court moins encore ; on ne joue plus à chat perché ou au ballon prisonnier : on a le nez sur son smartphone et l’on passe ses week-ends avachi sur le canapé, console en main. Tous les médecins le disent : on voit aujourd’hui, chez les adolescents, des pathologies de seniors : diabète de type 2 à 14 ans, problèmes cardiaques et articulaires… Leurs lendemains vont déchanter.
    https://www.bvoltaire.fr/que-pesera-face-aux-enfants-dal-qaida-notre-jeunesse-qui-ne-peut-plus-bouger-ses-fesses/

     

    Notre jeunesse sans force face aux fous d'Allah ...


    votre commentaire
  • Hier soir, dans l'émission "Face à l'Info" il a été question de l'argent blanchi par les banques. Le commentateur, Dimitri Pavlenko, a expliqué comment ça marchait. Je vais tenter de le répéter, mais vous pouvez regarder, sur youtube, la retransmission exacte. C'est comme un genre de wikileaks qui est arrivé. Les Etats-Unis ont un centre qui surveille gentiment TOUTES les banques du monde. Quand une banque voit un transfert d'argent qu'elle juge louche, elle fait une fiche, la plus anonyme possible et transmet ce renseignement aux Etats-Unis, en France la Société Générale est pointée du doigt, et ce sont des sommes colossales et sales qui s'en vont vers des paradis fiscaux. Mais comme les banques mafieuses et tentaculaires dirigent le monde quelle Justice pourrait les arrêter puisqu'elles sont la JUSTICE.
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/des-grandes-banques-soupconnees-de-blanchir-de-largent-sale-1380926

    Elles ne sont pas soupçonnées, elles devraient être accusées parce que quelqu'un a réussi à voler des milliers de ces fameuses fiches de renseignement.

    Et pendant ce temps ...
    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/economie/en-couverture-la-fraude-sociale-un-scandale-qui-coute-50-milliards-la-france-123898

     

    Les banques blanchissent ce qui représente le budget de la France ...


    votre commentaire
  • Mais bon, je reste au chaud alors ...
    Belle journée.
    En automne, je récoltai toutes mes peines et les enterrai dans mon jardin.
    Lorsque avril refleurit et que la terre et le printemps célébrèrent leurs noces,
    mon jardin fut jonché de fleurs splendides et exceptionnelles.

    Khalil Gibran

    Je pense que je vais avoir un tempe un peu chahuté ...


    votre commentaire
  • Plus ou moins forte !
    Je sens qu'on va pouvoir ramasser les ventilos,
    les toiles anti-soleil, le tuyau d'arrosage ...
    Ca m'étonnerait quand même que la canicule ose revenir en octobre
    Bonne soirée !!!
    Créole : (Personne) qui est de race blanche, d'ascendance européenne, originaire des plus anciennes colonies d'outre-mer. Planteur créole, populations créoles; un créole, une créole. Les hommes de couleur (...) domineront un jour la race amollie des créoles (A. France, Pierre bl.,1905, p. 223).
    Mélanchon en perd son latin et son Français, pauvre type !

    La plus connue des Créoles : Joséphine ...

    La pluie a été très présente ...


    votre commentaire
  • Par quel miracle ?


    Qu'avait-elle connu,

    elle que les autres avaient ignoré ?
    Par quelle voie mystérieuse
    était-elle parvenue à ce qui se présentait comme un pessimisme gai, éclatant,
    une souriante indolence de la légèreté
    d'une nuance,
    d'une cendre ?
    Marguerite Duras,


    votre commentaire
  • Sois confiant ...


    Offre-lui une fleur
    Imagine une aventure
    Livre-toi, sois sûr de toi
    Oui !
    Ce doute te brûle
    Sur les ténèbres
    De ta solitude.
    Convaincs-la, sois confiant
    Pars à sa conquête,
    offre-lui la lune.
    Abilio Estévez


    votre commentaire
  • Musique ...


    l'influence de la musique sur les oiseaux existe-t-elle,
    l'inverse étant vrai ?
    ce serait alors le plus beau des retours,
    la nature qui inspire
    puis la nature qui s'inspire
    de ce qu'elle a inspiré,
    un système à circuit fermé
    Pierre Cressant


    votre commentaire
  • Une étendue de roches de lave et de sable noir recèle les derniers vestiges d'un village de pêcheurs autrefois prospère. La colonie abandonnée a une atmosphère étrange, avec une mer agitée et des vents violents ajoutant un air de danger distinct.

    Chaque printemps, du Moyen Âge jusqu'en 1884, des pêcheurs descendaient sur la terre rocheuse de Selatangar. Les hommes passaient leurs journées à récolter les fruits de la mer, se retirant à terre pour se reposer et stocker leur équipement tandis que les mêmes eaux turbulentes qu'ils récoltaient se débattaient le long du rivage voisin. Ils vivaient dans des huttes en pierre délabrées qui ressemblaient plus à des grottes qu'à des maisons.

    C'était une existence austère et morne. L'océan a fait connaître sa fureur et la colonie exposée a été contrainte de supporter des vents violents et un climat rude et souvent humide. Après l' industrialisation de l' Islande au XIXe siècle, Selatangar, comme de nombreux autres villages de pêcheurs, a été abandonné. Maintenant, il ne reste plus qu'une poignée de cabanes en pierre en ruine éparpillées sur le site.

    Les explorateurs modernes qui tombent sur les ruines escarpées peuvent clairement imaginer les conditions difficiles auxquelles ont été confrontés ceux qui vivaient dans le village. Il est facile de comprendre comment l'environnement impitoyable a donné naissance à des légendes de hantises fantomatiques. Selon certains, un fantôme nommé Tanga Tomas parcourt encore ce qui reste du village.
    Atlas Obscura


    Les pêcheurs de Selatangar ...

     


    votre commentaire
  • La "Root Beer Lady" du Minnesota vivait seule dans un désert d'un million d'acres
    La «femme la plus solitaire d'Amérique» a brassé de la bière de racine pour des milliers de visiteurs.

    Pour les pagayeurs du Minnesota, plus d'un million d'acres , un panorama de lacs et d'arbres s'étend à perte de vue. Des pygargues à tête blanche, des cygnes et des huards patrouillent dans les eaux de la BWCAW, les cerfs, les ours et les orignaux occasionnels se promènent dans ses bois et ses lacs immaculés regorgent de doré, de brochet et d'achigan. Ce que vous voyez rarement, ce sont les autres.

    Pourtant, c'est là que Dorothy Molter a vécu de 1934 à 1986. Sur l'île des Pins à Knife Lake, à 15 miles en canoë de la route la plus proche et à 30 miles de la ville d'Ely, elle a exploité un camp de pêche en été et a vécu dans la glace Northwoods solitude en hiver. Mais alors que Molter est devenue légendaire pour sa vie sauvage et indépendante, c'est la bière de racine qu'elle a brassée avec de l'eau du lac et servie aux pagayeurs assoiffés qui a cimenté sa renommée en tant que «dame de la bière de racine».
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.atlasobscura.com/articles/dorothy-molter-root-beer-lady&prev=search&pto=aue

     

    Root Beer Lady ...


    votre commentaire
  • L’Histoire du monde regorge d’exemples de bâtiments super ambitieux qui au final, ne servirent à rien. Toute sorte d’édifices très coûteux, parfaitement inutiles et souvent encombrants qui se visitent ou non, parfois célèbres, qui racontent aussi d’une certaine façon notre histoire moderne. Des trucs qui n’ont jamais eu de but ou qui échouèrent à remplir leurs objectifs initiaux, mais qui sont toujours là… (Topito)

    8. La Centrale nucléaire de Zwentendorf (Autriche) ...

    C’est la seule centrale nucléaire autrichienne et elle n’est pas en service. Construite en 1972, elle se heurte, avant son ouverture, à l’opinion publique, qui vote contre majoritairement. Puis le parlement opte pour la non-utilisation de l’énergie nucléaire. En 1986, la catastrophe de Tchernobyl enterre définitivement la centrale de Zwentendorf, qui finit par être partiellement démantelée pour fournir des pièces afin de réparer les centrales allemandes. Il est question depuis 2005 qu’elle soit recyclée pour devenir un site de production d’énergie solaire.

     

    On ne peut pas vraiment parler de leur utilité ...


    votre commentaire