• L’humanité débat et agit, depuis des sièces, pour ou contre la contraception et l'avortement. Cet article ne portera pas sur ce débat. Les substances utilisées pour provoquer l'avortement, occupent une place intéressante dans les antécédents médicaux datant de plusieurs milliers d'années. La connaissance de cette histoire éclaire la progression médicale, morale et juridique de l'humanité et de ses nombreuses cultures. (listverse)

    Sorcellerie et chasse aux sage-femmes considérées comme des sorcières ...

    Au XIVe siècle et au-delà, les sages-femmes ont été les premières cibles de la persécution. La plupart des abortifs sont classés comme des emménagogues, qui sont des herbes consommées pour induire la menstruation. Ces herbes avaient tendance à avoir une forte concentration d'huile essentielle. Cela étant dit, les emménagogues ne sont pas tous des abortifs si les herbes ne sont pas assez fortes pour provoquer un avortement. Au cours de leurs quatre cents ans d’oppression, de nombreuses sages-femmes ont utilisé le terme «emménagogues» comme substitut des «abortifs». Ils l'ont fait pour éviter d'être démasqués et emprisonnés.

    Les herbes couramment utilisées par les sages-femmes comprennent la Barrenwort (fleur des elfes), l'iris fétide, le savon de corbeau, Sansevieria, trillliums et bien d'autres. Les familles et les villages ont obtenu des conseils médicaux des sages-femmes, généralement sans diplôme. Les exécutions, qui sont généralement très meurtrières, ont fait des millions de victimes, dont 85% de femmes et de filles. La persécution a été si brutale qu'en 1585, plusieurs villages de l'évêché de Trèves se sont retrouvés avec une seule femme chacun.

    La contraception à travers les temps ...


    votre commentaire
  • Le photographe Aaron Reed partage son amour de la nature à travers des images de paysages saisissantes. Résident du nord-ouest du Pacifique, il concentre son attention sur le terrain tempéré et capture des scènes de ruisseaux flottants, de forêts gigantesques et de paysages montagneux monumentaux. Chaque composition est une célébration de la lumière naturelle et de la couleur; ensemble, ils offrent une inspiration sans fin et constituent l'essence même de la raison pour laquelle beaucoup de gens s'aventurent à l'extérieur.

    Reed considère son travail - ainsi que la photographie en général - comme un moyen spécial de transmettre et de présenter ses expériences à d'autres. «À mon avis, le cadeau d'une mémoire capturée, puis partagée, trouvée dans une photographie a une valeur et une importance profondes», dit-il à My Modern Met, «permettant à chacun d'entre nous de vivre la joie, la douleur et les expériences de vie des autres malgré étant à de grandes distances et même des vies séparées. »Grâce à ses photographies, il espère montrer au spectateur le monde naturel sous un nouveau jour et évoquer la même joie qu’il éprouve en utilisant son appareil photo.
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://mymodernmet.com/aaron-reed-nature-photography/&prev=search

     

    Quelle planète pourrait être plus belle que la nôtre ?


    votre commentaire
  • Antonín Slavíček est un peintre impressionniste tchèque, né le 16 mai 1870 à Prague – mort le 1er février 1910 dans la même ville. Il est principalement connu pour ses paysages.

    Le monde d'Antonin ...

    Le monde d'Antonin ...

    Le monde d'Antonin ...

    Le monde d'Antonin ...

    Le monde d'Antonin ...

    Le monde d'Antonin ...


    votre commentaire
  • Ces ménestrels contemporains, magnifiés par la petite bourgeoisie bohême, s’engagent et s’expriment aussi sur la société. Et voilà ce que nous avons le bonheur d’entendre ou de lire : « Pourrissons la vie de cette grosse m… puante. » Le poète Booba a trouvé un relais appréciable en la personne de Cyril Hanouna, sorte de Bernard Pivot des temps modernes, toujours enclin à faire rayonner la culture et la langue française : « Big up pour sa vidéo sur la ouf, bravo mon Booba ! », sous les approbations de ses chroniqueurs et du public.

    La « ouf » : magnifique verlan de « fou ». Une folle qui alerte depuis sa jeunesse au Maroc contre l’intégrisme islamique. Une folle menacée de mort, sous protection policière constante, qui se bat en France pour éviter, au pays de Molière et de Voltaire, de sombrer dans l’obscurantisme de la charia qu’elle a connue. Une folle qui a vu ses compagnons de Charlie Hebdo se faire massacrer à balles (réelles) de Kalachnikov par les frères Kouachi alors que la médiasphère dans son ensemble n’avait que des « pas d’amalgame » en bouche et des petites bougies pour images.
    https://www.bvoltaire.fr/la-ouf-disent-ils/

     

    Je suis Zineb ...

     


    votre commentaire
  • Une victimisation hystérisée de l’islam communautariste

    Une tribune-pétition "Stop à l'islamophobie" a été publiée dans le journal le Monde le 15 octobre, avec cette question : "Jusqu'où laisserons-nous passer la haine des musulmans" Une initiative prise par 90 « personnalités », pour l’essentiel apparentées à l’islam politique ou/et à la promotion du multiculturalisme juridique ou/et au racialisme et à l’indigénisme, Collectif contre l’islamophobie en France en tête (CCIF).

    Une attaque est intervenue contre une mosquée à Bayonne menée par un déséquilibré, ancien candidat du RN à une élection locale, faisant deux blessés graves. Hystérisant l'émotion créée par ce drame, c’était l’occasion d’un autre hold-up par les militants de l’islam politique aidés par certains médias. On a donné la parole à des femmes voilées posées en victimes d’une France raciste, sans aucun contrepoids. En 2003, 24% des femmes se déclarant comme musulmanes disaient porter le voile, alors qu’elles sont aujourd'hui 31%, selon une étude de l'Ifop de septembre 2019. Aucun rapport sans doute à y voir avec l’influence croissante des prêcheurs extrémistes. Le burkini à la piscine contre une règle d’hygiène élémentaire au nom de la religion, le refus de chauffeurs de bus de prendre le volant après une femme, des parents récusant un pédiatre homme à l’hôpital pour leur fillette de quelques jours, des aide médico-psychologiques d'une Maison d’accueil spécialisée qui refusent d'accompagner un couple d'homosexuels dans leur projet en avançant que c'est "péché", la multiplication de cas bloquants dans les entreprises sur ce sujet, passant de 2% en 2013 à 9,5% en 2018 (Source OFRE), ça n’existe évidemment pas. Sur LCI, monsieur Abdallah Zekri, président de l’Observatoire de l’islamophobie (Conseil Français du Culte Musulman) dénonce « des élus » de la République, accusés d’avoir fait commerce de « l’islamophobie » pour leur dire de « fermer leur gueule ». Il les accuse d'être responsables du communautarisme en ayant "parqué les noirs et les arabes dans des quartiers devenus ingérables", oubliant qu'ils sont accueillis dans des HLM qui sont tout de même des logements sociaux dont bien des familles aimeraient bénéficier. Il ferait mieux de critiquer ces islamistes qui profitent de la dégradation sociale de certains quartiers dans un contexte de crise, pour imposer leur loi en faisant fuir les habitants qui en ont les moyens, au risque du ghetto.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/manifestation-du-10-novembre-219133

    Ingérables ? de la faute à qui ? Un maire de ces zones étrangères à la république n'arrête pas de dire que les islamistes sont présents 24/24 alors que tous les fonctionnaires ne font que 35 h par semaine ...

     

    Vous êtes Français, vous AIMEZ la FRANCE ou retour au pays d'origine ...

     


    votre commentaire
  • Le jardin est tout éclairé, que ça fait du bien !
    Avant de m'endormir, j'ai vu que les gilets jaunes étaient toujours là,
    malgré tout ce qui est fait pour les étouffer et les discréditer.
    Bon dimanche à tous !
    C’est toujours la démocratie, la liberté, la tolérance et la culture qui sont visées par les fanatiques islamistes qui trahissent leur dieu pour jeter sur la civilisation la haine qu’ils ont pour le progrès humain.
    François Hollande

    Ma journée commence au soleil ...


    votre commentaire
  • Nous étions au resto, en ville, vraiment original et sympa.
    Nous sortons, il pleuvait des cordes,
    Tous habillés fin d'été sans parapluie, voitures garées loin ...
    Une fois qu'on a fait trois pas, y a pas faut continuer lol
    Bonne soirée !
    Ce ne sont pas les coeurs purs qui évitent l'averse,
    mais les gens munis de parapluie.
    Anatole France

    Alors là ce fut la saucée ...

     

     


    votre commentaire
  • Renaissance ...


    Sèche tes larmes

    dans ton cœur vierge
    coule un sang un peu plus amer

    enterre ce qui a été
    reviens à tes couleurs claires
    reviens à ta Renaissance

    l’ombre que tu croyais être l’amour
    le vent l’a déjà emportée.
    Luigi Carotenuto


    votre commentaire
  • Lumières ...


    que reste-t-il de nos jours anciens à part la lumière qui les a traversés

    et qui traversera encore ce jour qui se lève devant nos yeux admirateurs ?

    la lumière nous attribue les ailes de l'éternité,
    d'où cette joie intense, inlassable de retrouver le jour après chaque nuit,
    cette lumière qui n'est pas seulement celle d'un matin nouveau
    mais aussi celle de tous les matins de nos vies,
    du premier au dernier,
    cette lumière qui pourrait bien contenir celle du jour de notre mort
    comme celle de celui de notre naissance,
    comme un possible souvenir de l'un et de l'autre,
    rassemblés, unifiés ;
    cette lumière pour joindre tous les instants de l’existence 

    Pierre Cressant


    votre commentaire
  • Echancrure ...


    Un de ces mots qui font très vite constellation.
            Un aimant, un vocable qui attire et que l’on aime,
            électrisé par ses invisibles cheveux.
            …
            Le poème     comme l’échancrure d’un corsage de femme :
            chair tiède sous le tissu.
            Mots-désirs.

            échancrure : un peu de chair écrite et déchirée.
            Jean-Michel Maulpoix


    votre commentaire