• Comme beaucoup de gens, le photographe Nicolas Bruno est passionné par les cartes de tarot. Ayant interagi avec les cartes mystérieuses à un jeune âge, le jeu de divination a continué à piquer son intérêt à l'âge adulte. Maintenant, la dernière série de Bruno, intitulée The Somnia Tarot , décrit l'ensemble du jeu de 78 cartes et considère la symbologie derrière les images séduisantes qui sont souvent utilisées pour prédire l'avenir.
    https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fmymodernmet.com%2Fnicolas-bruno-tarot-card-photos%2F&prev=search

     

    Un jeu de tarot très personnel ...


    votre commentaire
  • Diego Rivera, né le 8 décembre 1886 à Guanajuato (Mexique) et mort le 24 novembre 1957 à San Ángel (un quartier aisé de Mexico), est un peintre mexicain. Bien qu'il ait tout au long de sa vie pratiqué la peinture de chevalet, Rivera est mondialement connu pour ses peintures murales, réalisées au Mexique, principalement à Mexico, et aux États-Unis. Ses peintures murales sont indissociables de ses convictions communistes et de sa fascination pour le passé préhispanique du Mexique.
    Il fut l'époux de l'artiste Frida Kahlo.
    http://www.artnet.fr/artistes/diego-rivera/

     

    Le monde de Diego ...


    votre commentaire
  • La France de la honte ...

    Il y a plus d'un an, les Gaulois en colère quittèrent les ronds-points et déferlèrent sur Paris, tous les samedis. On les a écrasés, on les a éborgnés, on les a tabassés, le bras armé de la République  a bien répondu aux ordres.

    Depuis tous les confinements, les français de papier, les pauvres petits, sont sur les nerfs, du nord au sud et même  dans nos campagnes ils ensauvagent la France. Le bras armé de la République est fatigué. Cela fait trois nuits qu'à Lyon ils cassent, ils brûlent ... le bras est cassé.

    Hier après-midi, mon petit fils,  24 ans, qui a mis sa vie entre parenthèses, du fait du covid, me dit qu'il avait trouvé la moto de ses rêves et qu'il allait la voir et discuter du prix avec son meilleur pote et le père de celui-ci. 

    La suite, je l'ai eue par ma fille. Quand ils sont rentrés dans le quartier de ma fille où ils louent un box, la porte roulante de leur box et de deux autres était arrachée et deux motos étaient parties, mais pas depuis longtemps, ils ont couru et réussi à en rattraper une mais les gamins sont partis avec l'autre. Il était plus de 18 heures, donc couvre-feu. Les gars sont allés dans une cité merdique du quartier, il y avait rodéo à trois par engin et la moto était là et la racaille l'utilisait. Les gars ont voulu la reprendre, aussitôt les couteaux sont sortis, donc ils ont reculé et appelé la police, réponse :

    "On ne peut rien pour vous, nous allons nous faire caillasser"

    Voilà où nous en sommes. Le bras est mort parce que les ordres de plus haut c'est "pas de vague".
    La France n'est plus qu'un terrain vague où le Gaulois regarde cette racaille étrangère qui fait la loi, sachant que personne ne le défendra.

     

    Coup de gueule ...


    votre commentaire
  • Cyril Hanouna avait donc décidé de faire du rappeur Booba, qui vit à présent aux États-Unis, la vedette de son émission “Touche pas à mon Poste”. Mais il a livré en pâture à son invité et aux chroniqueurs, plus dégénérés les uns que les autres, Jean Messiha. Il a même permis à ce délinquant, impliqué dans plusieurs affaires de droit commun, la possibilité d’humilier le remarquable Jean, et de le faire exclure du plateau, pour le plus grand bonheur des autres participants, que cela a fait rire.
    https://ripostelaique.com/les-patriotes-doivent-ils-servir-de-punching-ball-chez-hanouna.html

     

    Hanouna, comment ces merdent peuvent-elles exister ?


    votre commentaire
  • L’installation du fils de ben Laden dans une petite commune de l’Orne normande, charmante région verdoyante et a priori paisible, pourrait passer pour anecdotique ou incongrue. Ce n’est pas exactement le cas : l’Orne connaît depuis des décennies des phénomènes d’immigration. Dans des villes comme Alençon ou Flers, qui fleurent bon le terroir et la ruralité. Et comme partout ailleurs sur le territoire de cette France archipellisée, les mêmes mutations se font de manière insidieuse.

    À en croire le magazine américain Vice, Omar ben Laden, qui a manifestement décidé de rompre avec son passé et cette enfance « marquée par la violence », est « un citoyen comme les autres ». Adonné à l’élevage des chevaux et à la peinture, on le croirait presque de la race de ces « néo-ruraux » avides d’une nouvelle vie au vert loin des mégapoles et qui se sont trouvé de nouvelles vocations à l’ère du coronavirus. À un détail près : les allers-retours fréquents entre la Normandie et le Qatar d’Omar ben Laden pour le bien de ses affaires n’en fait pas tout à fait un Normand comme les autres…
    https://www.bvoltaire.fr/la-normandie-a-lheure-des-minarets/

     

    J'irai revoir ma Normandie .. enfin ce qu'il en restera ...


    votre commentaire
  • J'avais deux belles bouillées (patois régional ?) de muscaris.
    Bidule a choisi ces deux endroits pour ses arrosages personnels ...
    Ce qui reste est ridicule ...
    Tous les muscaris
    Et leurs grelots bleus
    Saluent le printemps

    Beau mais froid ...


    votre commentaire
  • Les merles chantent à tue-tête,
    Les mouettes repartent sur la côte en chantant.
    Les jours rallongent !
    Belle soirée !
    Au siècle du mensonge, il arrive que la vérité relève la tête.
    Thérè-se Delpech
    Merci Eric Zemmour

    Il a fait beau mais froid ...


    votre commentaire
  • Echappée belle ...


    Il faut s'échapper belle souvent
    Pour réapprendre
    Toujours
    A accueillir en soi lumière et clarté musiciennes
    Du jour bleu
    Dans la cité
    Marc Alexandre Oho Bambe


    votre commentaire
  • Ames jumelles ...


    … Lorsque des âmes jumelles se trouvent,
    elles s'habillent de leurs robes charnelles.
    Leurs vies alors complètes,
    leurs souffles enfin réconciliés,
    leurs liens s'épousent en une indissoluble fusion sensuelle…》
    ƒred Jules βlacksmith


    votre commentaire
  • Paysages ...


    petit paysage
    sur le vaste paysage
    qui ajoute à la grandeur,
    à l'immensité ;

    petit paysage
    où le regard distingue
    tout le nuancier du grand :
    l’infime garde toujours ce pouvoir
    de faire chanter l’illimité
    Pierre Cressant


    votre commentaire