• Traditionnellement, les ermites sont des personnes qui se sont retirées du monde pour se consacrer à la prière et à la méditation. La plupart des religions reconnaissent que vivre comme un ermite est une forme de dévotion. Cependant, il y a, et il semble qu'il y en ait toujours eu, d'autres sortes d'ermites - ceux qui se retirent du monde non pas pour se rapprocher de Dieu, mais pour s'éloigner d'autres êtres humains.
    Pour certains, leur vie de solitude est née de la tragédie. Pour d'autres, cela semble avoir été simplement un choix de vie.

    Jozef Stawinoga, l'ermite de la rocade ...

    Josef (ou Jozef) Stawinoga choisit l'un des lieux les plus publics pour ériger son ermitage. Sur l'herbe qui divisait la circulation sur une route très fréquentée à Wolverhampton, en Angleterre, Jozef a d'abord planté sa tente vers 1970.

    Stawinoga était né en Pologne mais est arrivé en Grande-Bretagne après la Seconde Guerre mondiale. On pense qu'il a mené une vie normale jusque dans les années 1960, lorsqu'il a quitté la société. On en sait peu sur son histoire, bien qu'il se soit marié (malheureusement) à un moment donné.

    Stawinoga est devenu une célébrité locale. Il a reçu un diplôme honorifique de l’École polytechnique de Wolverhampton et a été vénéré comme un homme saint par les communautés sikh et hindoue. Il a même eu 6 500 fans sur un site Web intitulé «Nous t'aimons, rocade de Wolverhampton».

    Le conseil local a distribué des repas chauds dans sa tente deux fois par jour et a même remplacé sa tente  quand elle était devenue trop minable. Les membres de la communauté asiatique en particulier ont pris Jozef à cœur, lui apportant des cadeaux de vêtements et de la nourriture (et même une fois un poulet vivant, qui ne se comportait pas bien dans les embouteillages). Malheureusement, ils ne pouvaient pas lui fournir de bain et on disait qu'il ne s'était pas lavé depuis 30 ans.

    Après sa mort en 2007, une plaque a été placée sur le site de son ancienne maison pour commémorer la vie étrange de l'ermite du périphérique.

    Ermite, ça vous tente ?


    votre commentaire
  • «New York, By The Way» est une collection de photographies luxuriantes et étonnamment sereines de lieux tels que Chinatown et Times Square dans la Grosse Pomme, réalisées par le photographe français primé Ludwig Favre.
    https://www.jazjaz.net/2018/06/spectacular-photographs-of-new-york-city-by-french-photographer-ludwig-favre.html

     

    New-York ... New-York ...


    votre commentaire
  • Aldo balding
    La qualité narrative des magnifiques peintures d’Aldo Balding est généralement ce qui attire au départ ses spectateurs.Les œuvres d'Aldo ont été qualifiées de "nostalgiques", mais il les considère intemporelles.Il continue la sensation intemporelle de son travail dans ses scènes intérieures et ses paysages.
    http://www.waterhousegallery.com/Balding.html

     

    Le monde d'Aldo ...


    votre commentaire
  • Freluquet et sa clique, tous nos députés dépités et nos gras sénateurs, lancés dans le parc de Chambord et poursuivis par des chasseurs armés de paintball ....

    La chasse aux oies et les oies du Capitole

    Par Gérard Charollois

    Le président de la république, voulant faire « peuple » et gommer son image anglo-saxonne, son style « start up », s’afficha avec ostentation avec des chasseurs. Il leur promit tout et fit savoir que le lobbyiste de la chasse était de ses amis.

    Réouverture des chasses présidentielles, louanges de la vénerie, diminution de moitié du coût du permis de chasser, assurances données aux braconniers d’oiseaux et ultime vexation à sa plus belle prise de guerre Nicolas Hulot, le lundi 27 août dernier, en invitant le lobbyiste de la chasse à une réunion à L’Élysée participèrent de cette déchéance morale. C’est que pour un politicien français, le « peuple » c’est arriéré, lourdaud, chasseur et qu’il suffit de lui donner à tuer pour qu’il soit heureux et se tienne tranquille.

    Le lobby chasse ne manque pas d’ailleurs de claironner qu’il y aurait un million cinq cent mille chasseurs, ce qui est faux, et que la chasse représente au moins cinq millions de voix. Déjà, dans les années 1980, nos inconsistants dirigeants étaient persuadés que l’interdiction du braconnage des tourterelles des bois, en mai et en Gironde, mettrait le Médoc à feu et à sang. Ce furent les associations qui firent le travail. Le braconnage cessa et Tartarin rentra chez lui. Le président découvre à ses dépens que ses politesses envers les tueurs agréés, désapprouvés par l’immense majorité des Français, ne lui furent d’aucun secours.

    Même les lobbies ruralistes les plus conservateurs manifestent contre sa politique. Mais certains députés persistent dans leurs injures au peuple français en demandant une prorogation en février du massacre des oies, en violation du Droit applicable, à savoir une directive relative à la conservation des oiseaux interdisant la chasse lors du retour des oiseaux migrateurs vers leurs lieux de nidification. Raison de plus pour écarter ces politiciens ignares qui ne savent même pas lire un sondage d’opinion ! Les oies du Capitole oublieraient-elles que la roche tarpéienne est toute proche ?

    La chasse est un loisir de mort qui dégrade l’humain dont la première vertu est d’apprendre la compassion et le respect de la vie. La chasse est incompatible avec l’idée d’une civilisation de l’empathie et de la bienveillance. Abolissons-la en congédiant les politiciens qui la servent.

    Gérard Charollois

    ecologie-radicale.org
    Altermonde-sans-frontières



    Je déclare la chasse ouverte ...

    Et si nous lancions une chasse de Noël ...


    votre commentaire
  • Que nous avons nourris sciemment ou inconsciemment ? 29 ans ... 27 condamnations, un fait divers tous les six mois depuis l'âge de 12 ans ?

     

    Non, ils n’arrêteront pas la révolution Gilets jaunes avec un attentat

    Par Pierrick Tillet

     Pas de unes sur les Gilets jaunes ce mercredi matin dans les médias, mais des pleines pages sur la tragédie de l’attentat de Strasbourg. Le président Macron se précipite au ministère de l’Intérieur place Beauvau. L’indignation est à comble. Les victimes déplorées. L’urgence attentat proclamée…

    Mais le soulèvement des Gilets jaunes continue et ne s’arrêtera pas devant ce fait divers sordide. Nous déplorons, nous aussi, les morts et les blessés de Strasbourg. Mais nous regrettons qu’il ne fut pas fait si grand cas des victimes Gilets jaunes tués ou gravement blessés et mutilés par les forces de l’ordre. Non, nous n’aurons pas l’indécence de partager les thèses complotistes qui insinuent combien ce drame tombe bien opportunément pour un pouvoir aux abois. Mais nous soulignerons l’incroyable responsabilité de ce pouvoir, incapable une nouvelle fois d’arraisonner, de neutraliser, d’arrêter un vulgaire petit voyou fiché S, dûment identifié et localisé.

    Aujourd’hui, l’État d’urgence sociale et ses millions de victimes prévalent grandement sur l’État d’urgence attentat proclamé pour l’acte sordide d’un détraqué isolé. Le 15 décembre, se jouera bien l’acte V de la révolution Gilets jaunes.

    yetiblog.org
    Altermonde-sans-frontières

     

    Les islamistes assassins ...

     


    votre commentaire
  • Je sens que ça va être une journée ocho ocho !
    Pour Bidule, je tâterai l'air après le repas .
    Belle journée !
    Le Capital épuise deux choses : le travailleur et la nature.
    Karl Marx

    Les premières gouttes tombent ...


    votre commentaire
  • J'ai promené mon quatre pattes, ça veut tout dire ...
    Une journée tranquille ...
    Bonne soirée ....
    Il n’y a pas de mauvais peuple, il n’y a que des mauvais bergers.
    Un peuple ne se trompe pas, il est trompé.
    Jean-Jacques Servan-Schreiber

    Ma foi le temps a été potable ...

     


    votre commentaire
  • Maison ...

     

    Les maisons sont comme les gens,
    elles ont leur âge,
    leurs fatigues,
    leurs folies.
    Ou plutôt non :
    ce sont les gens qui sont comme les maisons,
     avec leur cave,
    leur grenier,
    leurs murs et, parfois,
    de si claires fenêtres donnant sur de si beaux jardins.
    Christian Bobin


    votre commentaire
  • Je t'aime ...


    Je t'aime ça ne veut pas dire :
    vivons ensemble 78 ans,
    ayons des enfants,
    un chien,
    portons une alliance,
    dormons dans le même lit pour l'éternité,
    et tu n'as pas droit de rien faire sans me le demander.
    Je t'aime veut juste dire :
    là, t'es la personne qui me fait du bien.
    solange te parle


    votre commentaire
  •  

    Rencontres ...


      
      Chaque personne qui passe dans notre vie est unique.
        Elle laisse toujours un peu d’elle-même,
        et prend un peu de nous-même.
        Certains peuvent prendre beaucoup,
        mais en revanche,
        personne ne peut sortir de notre vie
        sans y laisser une trace.
        C’est ce qui prouve que deux âmes
        ne se sont pas rencontrées par hasard.  
        Jorge Luis Borges


    votre commentaire