• Les anges sont un objet d'étude et d'admiration dans de nombreuses cultures et religions du monde entier. Dans leur variante rapportée dans la Sainte Bible, ces créatures sont décrites comme des êtres de pouvoir et de force extrêmes, responsables de l'exécution des tâches confiées par Dieu pour accomplir sa volonté divine.
    Il est vrai que pour les sceptiques, ces histoires sont difficiles à croire. Mais rappelez-vous que les livres de la Bible ont été écrits dans des temps anciens, lorsque la connaissance des phénomènes universels était très limitée. Donc, si nous recherchons des explications solides et logiques des récits angéliques et les comparons avec des découvertes scientifiques et empiriques, la conclusion qui en résulte pourrait nous surprendre. Dans cette liste, nous verrons qu'en fait, les anges pourraient être des formes de vie réelles qui vivent là-bas, actuellement, au-delà de nos connaissances actuelles.

    Leur forme de communication est-elle supérieure à la nôtre ?

    À plusieurs reprises dans la Bible, il est montré comment des anges discutaient avec des humains dans des langues terrestres. Mais il faut s’attendre à ce que les anges, en tant qu’êtres extraterrestres, aient leur propre forme de communication, différente des langues de la Terre. La Bible offre-t-elle la preuve que c'est le cas ? Oui, et cela indique également que leur façon de communiquer est bien au-delà de notre portée.

    Dans Esaïe 55: 9, Dieu a dit que ses «voies et pensées» étaient supérieures à celles des humains, ce qui inclut évidemment son langage. Et dans sa première lettre aux Corinthiens, l'apôtre Paul, qui a prétendu avoir eu un contact direct avec des anges, a fait une distinction entre les «langues des hommes» et les «langues des anges». Cela indique que les anges ont une langue qui n'appartient pas à la nature humaine.

    Alors, ayant établi que les anges ont leur propre langue, à quoi ressemblerait-elle ? Eh bien, une réponse pourrait être les visions enregistrées dans plusieurs parties du Nouveau Testament, lorsque des personnes pleinement lucides envisageaient des images impossibles à recréer dans la réalité. De tels événements sonnent similaires aux effets d'un processus connu sous le nom de stimulation magnétique transcrânienne (SMT), qui peut être utilisé pour introduire délibérément des images dans l'esprit humain par le biais d'un rayonnement électromagnétique.

    Ainsi, les créatures angéliques communiquent non seulement les unes avec les autres dans une langue différente, mais une telle langue dépasse les capacités d'apprentissage de l'homme.

     

    Rêvons un peu ...


    votre commentaire
  •  Le designer italien utilise des formes pures aux couleurs audacieuses pour réaliser une vision qui, selon lui, a été inspirée par des peintures de la première Renaissance, faisant écho à des icônes religieuses comme la Vierge. Des capes zippées à capuche matelassées sur le corsage sont superposées sur des jupes associées à des gants assortis qui couvrent tout le corps.
    https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&rurl=translate.google.fr&sl=en&sp=nmt4&u=https://www.designboom.com/design/moncler-genius-project-pierpaolo-piccioli-10-11-2018/&xid=17259,15700022,15700124,15700149,15700186,15700191,15700201,15700214&usg=ALkJrhi74qNZ-OKPr_X_xbUcL7mE8bcBlA

     

    J'avoue, je ne suus oas très mode, mais là ...


    votre commentaire
  • John  Sloane voulut être un artiste à partir du moment où il fut capable de tenir un crayon. À l'âge de quatre ans, il remplissait chaque feuille de papier disponible de dessins. Au fil de ses études, les enseignants ont rapidement reconnu les capacités du garçon et l'ont encouragé à développer ses talents. Alors qu’il était encore adolescent, il décida de faire carrière comme illustrateur.
    Au lieu de chercher une formation artistique, John est entré au collège pour poursuivre des études en arts libéraux. Dans ses temps libres, il étudie les œuvres de grands artistes et illustrateurs américains, développant ses compétences en peinture et en composition.
    https://www.johnsloaneart.com/index.php/categories/all-products

     

    Le monde de John ...


    votre commentaire
  • Inch'allah : l'islamisation à visage découvert

    Ils devaient répondre à une question, sensible  : l’islamisation de la Seine-Saint-Denis est-elle un fait ou une fake news  ?
    Cette enquête choc est née du désir des grands reporters du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme de former une cellule d’investigateurs, baptisée « Spotlight  », avec l’appui des éditions Fayard et, pour cette première année, du Centre de formation des journalistes (CFJ).
    Ivanne Trippenbach, Célia Mebroukine, Romain Gaspar, Hugo Wintrebert et Charles Delouche, jeunes journalistes, ont cherché « la  » réponse, avec leurs doutes parfois, leur sincérité toujours.
    Leurs découvertes  ? Une « université  » islamique infiltrée par un réseau djihadiste, un dépôt de la RATP où la pratique religieuse, officiellement interdite, devient la norme, des élus prêts à toutes les compromissions, des fonctionnaires désemparés, de l’argent qui coule à flots en toute opacité, un communautarisme en pleine expansion…
    L’islamisation progressive du 9-3 est bien une réalité.
    En voici la preuve.
    https://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/enquete-choc-de-gerard-davet-et-78905

     

    Il faut un début à tout : le 9.3


    votre commentaire
  • Qu’il s’en aille !

    Par Gérard Charollois

    « Élu sur son programme, le président de la république poursuivra les réformes, les changements nécessaires à l’adaptation de la France aux exigences du temps ». Tels sont les « éléments de langage », langue de plomb des dociles courtisans du monarque électif, ami des chasseurs et des banquiers qui, dès l’été 2016, financèrent le début de son ascension politique, à l’heure de sa rupture avec celui qui l’appela dans les coulisses du pouvoir.

    Or, il ne fut nullement élu « sur son programme », mais « malgré son programme » par 24 % des suffrages exprimés au premier tour, soit moins d’un Français sur cinq. Quant au second tour, il fut escamoté par un appel à barrer la route au fascisme. Si ce second tour avait opposé le candidat des milieux d’affaires et de la finance au candidat de La France Insoumise, l’enjeu eut été de fuir la révolution Bolivarienne et de se souvenir des écrits de Soljenitsyne. La manœuvre est grossière mais en matière de propagande, plus la duplicité est énorme et plus la manipulation est efficace. D’ailleurs, le monde de l’argent qui tue, corrompt et pollue n’a rien à craindre puisqu’il possède deux fers au feu, à savoir le libéralisme économique propret des modérés, très centristes, très présentables et, en réserve de duplicité, le populisme réactionnaire.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39344

     

    Qu'il foute le camp ...

     


    votre commentaire
  • La vigne vierge est de toute beauté ...
    J'ai souvent rêvé de vivre en bord de Loire pour regarder les marées,
    mais je m'aperçois que les colères de l'eau sont mortelles.
    Belle journée !
    Feuille lobée du ruisseau prisonnière
    Argile bleue sur son limbe recueillie
    L’onde en claires zébrures de lumière
    L’anime d’une nouvelle vie.
    Benoit Grelier

    Un petit ciel d'automne ...


    votre commentaire
  • Là, ça devient moins drôle ...
    Ce soir un petit coup de matelas chauffant ...
    Bonne soirée !
    J’enracine l’espérance
    Dans le terreau du cœur
    J’adopte toute l’espérance
    En son esprit frondeur.
    Andrée Chedid

    Gris et froid ...


    votre commentaire
  • Sapienta ...


    Il est un âge où l’on enseigne ce que l’on sait ;
    mais il en vient ensuite un autre où l’on enseigne ce que l’on ne sait pas :
    cela s’appelle chercher.
    Vient peut-être maintenant l’âge d’une autre expérience :
    celle de désapprendre,
    de laisser travailler le remaniement imprévisible
    que l’oubli impose à la sédimentation des savoirs,
    des cultures, des croyances que l’on a traversées.
    Cette expérience a, je crois, un nom illustre et démodé,
    que j’oserai prendre ici sans complexe,
    au carrefour même de son étymologie :
    Sapienta :
    nul pouvoir,
    un peu de sagesse,
    un peu de savoir
    et le plus de saveur possible.
    Roland Barthes

    Sapienta ? découvrir la Sagesse


    votre commentaire
  • Où vont les feuilles ....


    De ta tige détachée,
    Pauvre feuille desséchée,
    Où vas-tu ? - Je n'en sais rien.
    L'orage a brisé le chêne
    Qui seul était mon soutien.
    De son inconstante haleine
    Le zéphyr ou l'aquilon
    Depuis ce jour me promène
    De la forêt à la plaine,
    De la montagne au vallon.
    Je vais où le vent me mène,
    Sans me plaindre ou m'effrayer:
    Je vais où va toute chose,
    Où va la feuille de rose
    Et la feuille de laurier.
    Antoine Vincent Arnault


    votre commentaire
  • L'inattendu ...


    Éclaire ce que tu aimes sans toucher à son ombre
    Qu’est-ce qui vous donne vie ?
    Tout.
    Tout ce qui n’est pas moi m’éclaire.
    Tout ce que j’ignore et que j’attends.
    L’attente est une fleur simple.
    Elle pousse au bord du temps.
    C’est une fleur pauvre qui guérit tous les maux.
    Le temps d’attendre est un temps de délivrance.
    Cette délivrance opère à notre insu.
    Elle ne nous demande rien que de laisser faire, le temps qu’il faut, les nuits qu’elle doit.
    Sans doute l’avez-vous remarqué:
    notre attente d’un amour, d’un printemps, d’un repos est toujours comblée par surprise.
    Comme si ce que nous espérions était toujours inespéré.
    Comme si la vraie formule d’attendre était celle-ci:
    ne rien prévoir - sinon l’imprévisible.
    Ne rien attendre - sinon l’inattendu.
    Christian Bobin


    votre commentaire