• Le zebrafish est un petit poisson tropical, qui comme son nom l'indique est zébré ... jusque là, rien de très original ...

    zebrafish2.jpg

    Il est drôle quand il n'est qu'une larve, regardez ce petit monstre, grossi bien sûr !
    Larves âgées de deux jours de zèbrafish - un climat tropical,  poissons d'eau douce, précieux pour  la recherche scientifique  car ils sont capables de régénérer leurs nageoires, leurs peaux, le cœur et le cerveau .. pendant les stades larvaires

    zebra.jpg


    votre commentaire
  • coeurfenetre.PNG

    J'ai construit
    Une maison pleine idées
    Sur la façon de vous aimer
    Vous êtes la meilleure
    Cela pourrait prendre un certain temps
    Soyez prête
    Pour en profiter !


    votre commentaire
  • Ces tables créatives « Fusion Tables" ont été créées par Matthew Robinson pour son projet final tout en étudiant la fabrication de meubles au Collège d'Art de Leeds en Angleterre. "Tables en bois massif fabriqué à la main en noyer américain et en l'érable. Un aspect presque cartoon-like apporte un sentiment de plaisir dans une pièce tous les jours de meubles.
    Un aspect presque carton ... étrange non, je ne sais pas j'aurais préféré que ce soit des tables en carton desquelles on dirait : un aspect bois lol

    tables.jpg



    votre commentaire
  • Quand l’authenticité de la bière rencontre le métissage culturel, ça donne un chouette projet, celui de la Brasserie de la Goutte d’Or. Inspirées par les parfums du quartier du 18° arrondissement parisien, ces bières artisanales révèlent la richesse des saveurs d’ailleurs.

    la-brasserie-de-la-goutte-dor-01.jpg


    votre commentaire
  • Si vous n’avez pas encore trouvé une jolie coque pour personnaliser votre iPhone4, foncez sur la boutique Etsy de « On your case ». Vous trouverez surement votre bonheur parmi les dizaines de modèles vintage, liberty, illustrés de motifs à pois ou pied-de-poule ...

    coque-iphone-4-tendance-3.jpg


    votre commentaire
  • Vous connaissez les string et soutien-gorge confectionnés en bonbons comme les colliers comestibles de notre enfance ; l'idée est copiée, mais la différence est qu'on fabrique  soi-même ce soutien-gorge gourmandise avec des morceaux de guimauve type shamallow.
    Bon, je vous le concède, ça n'est pas pour un goûter pour enfants mais plutôt pour un enterrement de jeune fille, un anniversaire, une fête  ou tout simplement une soirée sucrée avec son amoureux où vous vous laisserez croquer de désir...
    Mesdames les créatives et messieurs les apprentis-couturiers laissez votre imagination déborder et osez les patrons les plus fous en guimauve, nounours, fraises, réglisse, M&M's (ne dit-on pas qu'ils ne fondent que dans la bouche), ou autres sucreries les plus sensuelles les unes que les autres...
    Osez régresser avec délectation et surtout sans modération
    Existe aussi en petite culotte ...



    votre commentaire
  • arbre-genealogique.jpg

    Catherine Rosselle

    « Chercher ses racines, c'est au fond se chercher soi-même : qui suis-je ? Quels sont les ancêtres qui m'ont fait tel que je suis ? Des noms d'abord, des dates, quelques photos jaunies ou, avec plus de chance, un testament, une lettre. »
    Claude Levi-Strauss

    Il ne faut pas être ligotés par les lianes qui pendent de cet arbre.

    J'ai tous les papiers de la famille du côté maternel.
    La maison c'est eux aussi, je devais dire "elles", elle se transmet par les femmes.
    Il m'importe plus de savoir qui je suis que de savoir d'où je viens, même si c'est important.


    votre commentaire
  • poupee-4.jpg C'est dans mon enfance et sous le sceau de l'interdit que naît mon intérêt pour le fil et le textile :  dans une grande armoire demeurait enfermé à double tour un trésor familial. Je guettais pour apercevoir, sans jamais pouvoir les toucher, les draps richement brodés, les coiffes, chemises et dentelles. Ces pièces, parfaitement travaillées et tenues au secret, n'ont pas manqué de susciter chez moi un insatiable désir .... de broder et de chiner du linge ancien.
    Longtemps, je n'ai pu m'autoriser des points approximatifs et je tentais d'atteindre une certaine "perfection" technique avec pour étalon le trésor familial.
    Peu à peu, je me suis affranchie de ma recherche de perfection. Mes productions n'ont plus pour vocation d'être décoratives comme au tout début de mon travail avec le textile.
    La broderie n'est plus une fin en soi, elle est un médium et j'utilise l'aiguille tout autant que la machine à coudre.
    Je façonne la toile, la force de mon aiguille pour lui donner forme et volume.
    Cette évolution s'inscrit dans le désir d'une expression plus intime, plus brute. Interrogations, confidences ou fantasmes, mes créations sont le miroir d'une élaboration subjective. Je cherche à exprimer et partager des émotions.
    Je m'interroge sur ma position de femme, plus largement sur la question de la féminité.
    Ma matière première est faite de toiles anciennes et de fils dénichés dans des vide-greniers ou au fond de malles oubliées. J'accumule et transforme ces matières empreintes de vies antérieures en prenant soin de conserver toutes les traces inscrites. Au besoin, je patine le tissu pour évoquer le passage du temps, la trace, la marque.
    J'utilise aussi des fibres naturelles que je détourne de leur usage comme le raphia.
    Je travaille sur des séries, navigant de l'une à l'autre au gré de ce que j'ai envie ou besoin d'exprimer.
    poupee-3.jpg
    poupee-2.jpg
    poupee-1.jpg

    votre commentaire
  • alphonse.jpg Alphonse Legastelois vient de mourir à Jersey, il avait 98 ans ... un bel âge quand même.
    En 1960, ouvrier agricole, il s'était vu accuser de viol. C'était faux, archi faux. Alphonse, ulcéré quitte Jersey pour aborder les Ecrehou, un archipel caillouteux entre les Iles anglo-normandes et le Cotentin.
    Il était devenu une sorte de Robinson des mers froides, vivant de pêche, peuplé de solitude. Il est resté 13 années sur les Ecrehou, battant le record d'exil de Victor Hugo, à Guernesey. Durant le sien, il lui est même venu à l'idée de devenir roi des Ecrehou. Le vieux droit normand autorise celui qui vit dix années et un jour sur un caillou pour en devenir seigneur et maître. Mais la Cour de La Haye n'a rien voulu savoir. Le roi est mort sans être roi. Un souverain chimérique d'un royaume sans sujets !


    votre commentaire
  • Bête noire des trottoirs et des cours de récréation, le chewing-gum collé n'importe où vit peut-être ses derniers instants de liberté !!! Rossignol (non pas les skis) fabricant mayennais spécialisé dans les équipements sanitaires a mis au point avec Norditec un panneau collecteur de chewing-gum.
    Gummy, c'est son nom, permet de coller sur des feuilles de papier étanches une cinquantaine de chewing-gums. Une fois pleines, les feuilles se retirent et sont remplacées ...

    A installer à côté des petits sacs pour les crottes de chiens ?

    gummy-300x236.jpg


    votre commentaire