• papillon-2.jpg

    De toutes les belles choses
    Qui nous manquent en hiver,
    Qu'aimez-vous mieux ? - Moi, les roses ;
    - Moi, l'aspect d'un beau pré vert ;
    - Moi, la moisson blondissante,
    Chevelure des sillons ;
    - Moi, le rossignol qui chante ;

    - Et moi, les beaux papillons !
    Le papillon, fleur sans tige,
    Qui voltige,
    Que l'on cueille en un réseau ;
    Dans la nature infinie,
    Harmonie
    Entre la plante et l'oiseau !...
    Gérard de Nerval (extrait)


    1 commentaire
  • temps.jpg

    Avec le temps...
    Avec le temps, va, tout s'en va

    L'autre qu'on adorait, qu'on cherchait sous la pluie
    L'autre qu'on devinait au détour d'un regard
    Entre les mots, entre les lignes et sous le fard
    D'un serment maquillé qui s'en va faire sa nuit
    Avec le temps tout s'évanouit

     

     


    votre commentaire
  • aimer.jpg

    Je t'aime comme certaines choses sombres aimées,
    en secret, entre l'ombre et l'âme.

    Je t'aime comme la plante qui n'a jamais fleuri
    mais porte en elle la lumière des fleurs cachées;
    grâce à ton amour un parfum solide et sûr,
    passé de la terre, vit obscurément dans mon corps.

    Je t'aime sans savoir comment, ni quand, ni d'où.
    Je t'aime sans détour, sans complexité ni l'orgueil;
    si ... Je t'aime parce que je ne connais pas d'autre moyen

    si intime que ta main sur ma poitrine est ma main
    si intime que lorsque vous vous endormez, ce sont mes yeux qui se ferment
    Pablo Neruda ...

     

    votre commentaire
  • Regardez cette étrange créature, avec son museau extrêmement long et délicat est le  gavial (Gavialis gangeticus). Jusqu'à très récemment, elle a prospéré tout au long du sous-continent indien, mais maintenant elle compte moins de quelques centaines à l'état sauvage. Le gavial semble destiné à disparaître, comme tant d'autres espèces. Y at-il un avenir pour le gavial sur la terre ?

    gharial-indian-crocodile-2.jpg



    votre commentaire
  • lune.png

    Si seulement je pouvais embrasser
    vos seins de la façon dont ce clair de lune le fait,
    ses lèvres d'argent haletantes sur ​​votre peau,
    et secrètement alors
     que ne vous réveillez,
    que votre corps se lève pour attirer le mien


    votre commentaire
  • Ca y est, c'est commencé ... quoi ?
    La destruction de la digue qui relie le Mont St Michel à la terre.
    Une passerelle (délicate j'espère) est en construction.

    Le Mont va redevenir une île ...
    Bon, il y a des problèmes de navettes, de maire et de pot de vin ...
    Mais le mont reste unique ...

    Saint_Michel.jpg

     


    votre commentaire
  • Durant 10 ans, l'explorateur suisse Gérard Moss a survolé la forêt amazonienne en avion. But : étudier l'humidité au-dessus des arbres. Le spécialiste y a fait d'étonnants découvertes : des rivières volantes. "Ce ne sont pas de vrais fleuves dans le ciel mais des grosses quantités de vapeur d'eau  qui se déplacent au-dessus de l'Amazonie, sur des centaines de kilomètres. On ne voit presque rien à l'oeil nu. Je les ai repérées à bord de mon avion grâce aux instruments de mesure de l'humidité dans l'air. Ces rivières sont imaginaires mais l'eau qu'elles transportent est réelle".
    "En survolant la forêt, j'ai pensé que cette eau venait des arbres. Pour vérifier, j'ai installé, avec une équipe d'experts, des "tours" autour de certains arbres. Nous y avons posé des capteurs mesurant la quantité d'eau qui s'avapore par les feuilles. Nous avons constaté qu'un arbre rejette plus de 1.000 litres d'eau chaque jour, c'est énorme ! Selon nos calculs, vu le nombre d'arbres dans cette forêt, 20 milliards de tonnes d'eau sont ainsi rejetées chaque jour. Soit plus du débit de l'Amazone ! Cette vapeur d'eau s'amasse en courants et retombe sous forme de pluie. Grâce à cela le Brésil est le pays du monde où il pleut le plus. Cette eau fournie par les arbres est précieuse. Une raison de plus pour lutter contre la destruction de la forêt !".

    amazonie.jpg


    votre commentaire
  • Vous connaissiez le pot textile, place au Tricot de pot, un accessoire petit budget (9,90 euros) imaginé par Vegetal Fabric pour métamorphoser le pot en plastique marron-moche en un objet de déco. Ce cache-pot textile se décline en 6 tailles. Il se lave, il se plie et se déplie au gré de vos envies. Il existe en plus de 30 coloris. Résistant aux U.V. et revêtu d'une surface étanche, il ne craint ni le soleil, ni la pluie.

    tricot-de-pot-l-chocolat.jpg


    votre commentaire
  • Voici le secret le plus profond que personne ne connait.
    Voici la racine de la racine et le bourgeon du bourgeon et le ciel du ciel d'un arbre appelé vie qui croît plus élevé que l'âme peut espérer croître et ou l'esprit peut se cacher. Et c'est l'émerveillement qui est maintenant les étoiles au dehors ...
    Je porte ton coeur, je le porte dans mon cœur.
    E.e. Cummings

    lotus


    votre commentaire
  • La bêtise humaine
    Ou
    la valeur dévoyée de l'argent
    A Nantes, il y avait des enchères sur les fonds de tiroirs de Gainsbourg.
    Elles se sont envolées.
    Une liste de courses a été adjugée à 8.600 euros
    un bout de manuscrit de chanson 18.500 euros
    une carte bleue coupée en deux ? 8.800 euros
    Mais qui garde les poubelles chez ces gens-là ? les enfants ? les femmes de ménage ?
    Quelle honte !

    gainsbourg.jpg

     


    votre commentaire