• La vie sous le banquier éborgneur (suite...)

    Alors qu’ils occupaient le pont de Sully, des membres de l’organisation Extinction Rebellion (XR) avaient été délogés par les forces de l’ordre avec notamment l’utilisation à bout portant de gaz lacrymogène. Les images ont conduit le parquet de Paris à ouvrir une enquête préliminaire pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique ». Dans leurs saisines, les avocats dénoncent un usage de la force qui n’était « ni nécessaire ni proportionné » et qui « porte atteinte au Droit de manifester et à la liberté d’expression ».

     Un chef d’établissement dans l’académie de Créteil raconte son état de stress, jeudi, et cette prise de conscience, après coup, d’avoir obéi à un ordre peut-être illégal. Résultats du bac : « Après coup, je me suis dit : ce n’est pas vrai, on n’a pas fait ça ».Tous les proviseurs et tous les Français ont-ils conscience que le ministre de l’Éducation a décidé sans le moindre exercice démocratique de déroger à la loi, sans la moindre légitimité républicaine, sans le moindre assentiment de quelque autorité représentative telle que le Parlement, sans la moindre consultation citoyenne par le biais d’un référendum ?
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41751

    Pour l'aristocrate François Goullet de Rugy, ci-devant ministre de l'écologie, "les manifestations n'ont plus lieu d'être, c'est un usage désuet de l'opposition populaire."

    Et la guillotine c'est du poulet ?

     

    Ces ignobles qui nous gouvernent ...

     


    votre commentaire
  • Par contre, je ne sais pas combien de couvées font les hirondelles,
    mais la première s'entraîne dans mon quartier,
    j'entends leur chant si particulier
    et parfois j'arrive à les voir.
    Hier soir elles étaient sur les fils au bout de ma rue et ça n'a pas de prix.
    Beau samedi ... ça va péter ce soir ...
    On dit que les demoiselles
    Font la pluie et le beau temps ;
    Moi je dis qu’une hirondelle
    Fait l’avril et le printemps.
    Pernette Chapon

    Je ne vois pas le bout du tunnel de cet été prison ...


    votre commentaire
  • Dès que la brise se lève et entre dans la maison
    je me sens bien !
    Belle soirée !
    Le voleur jure qu'il n'a pas volé,
    et son aplomb en impose même à ceux qui l'ont vu voler.
    Proverbe berbère
    Un gouvernement d'aveugles ...

    Que le soir est agréable ....


    votre commentaire
  • Encore j'ai regardé la mer ...


    Une lumière
    Creuse là-bas des sillons tièdes et gris mouvants
    Qui portent des noyés semblables
    Aux ombres perdues sous ma terre
    L’eau balancée disait
    Offre-moi ton corps à venir
    Ton corps et j’emplirai toutes tes soifs
    Fabienne Dion


    votre commentaire
  • Question idiote ?


    tu me demandes
    si nous pouvons rester amis
    je t’explique qu’une abeille
    ne rêve pas d’embrasser
    la bouche d’une fleur
    pour se contenter ensuite de ses feuilles
    Rupi Kaur


    votre commentaire
  • Ruines ...


    échafaudage du temps
    sur les ruines de mon passé,
    qui pourra engager les travaux,
    remonter pierres après pierres ses murs,
    sa façade,
    restaurer sa charpente,
    qui pourra alors revivre en ses appartements ?
    Pierre Cressant


    votre commentaire
  • J'habite Rezé, je peux le dire, facebook  le dit pour moi, nous avons une mairie qui pratique vaillamment le "donnez leur des rires et du pain" afin de pouvoir bien magouiller dans le dos des concitoyens, comme lors de la réunion publique qui a eu lieu au château dernièrement où les "sans dents" macroniens tentaient d'expliquer la non-vie qu'était devenu ce quartier, le maire, impérial ? jupitérien ? a balayé tout ça d'un revers de la main.

    Dans le site des anciens abattoirs ils ont créé un lieu de beuveries et d'amusements, enfin de bruit et de cacophonie dans la laideur la plus extrême. Ca s'appelle transfert ... Quand les vents portent, la nuit, je les entends, j'imagine ce qu'entendent tous les gens du bourg qui se trouve entre transfert et moi ... une honte.

    Bon, nous n'avons pas de chance, pas ce carrière en-dessous de la ville, parce que je te ficherais tout ce monde qui veut s'amuser et faire du bruit sous terre et à nous la vraie vie ! La nature, les chemins creux, les chants d 'oiseaux, les bruits des repas dans les jardins ... la vie quoi ...

    Dealers de drogue de plus en plus nombreux zou ... au sous-sol !
    https://www.velochannel.com/megacavern-bike-park-45-26938

     

    Transfert ...

    Pour arrêter d'emm...... les gens qui veulent entendre le chant des oiseaux ....


    votre commentaire
  • Le cotinga de Pompadour ...
    Cet oiseau mesure 19cm.

    Le Cotinga Pompadour possède un étonnant dimorphisme sexuel, en effet le mâle est d'une couleur bordeaux-violet profond, légèrement plus sombre sur sa tête.

    Ses ailes sont principalement blanches mais ses scapulaires sont pourpres s'étendent sur ses ailes blanches pour former une frange profonde.

    En revanche la femelle a un plumage gris assez uniforme avec liseré blanc sur les plumes de ses ailes et un ventre blanc.

    Leurs iris sont de couleur jaune pâle.
    http://les-animaux-du-monde.wifeo.com/cotinga-de-pompadour-.php

     

    Le p'tit oiseau d'une drôle de couleur ...


    votre commentaire
  • Un touriste déambule au milieu d'un champ de lavande à Sault (Vaucluse). L'image sent bon l'été. Elle commence pourtant à agacer les producteurs provençaux usés de voir débouler sur leurs propriété privées des hordes de vacanciers. Stationnement anarchique, lavande arrachée, piétinée.
    "L'explosion du tourisme non maîtrisé (éduqué ?) a conduit à n'importe quoi." fustigeait récemment, dans la Provence, Jean Paul Angelvin, lavandiculteur sur le plateau de Valensole (Alpes de Haute-P¨rovence). Les touristes chinois sont les plus nombreux. La faute à la série "Rêves derrière un rideau de cristal", diffusée en 2016, où l'on voyait des héros batifoler au milieu des épis mauves. Une manne économique pour la région, devenue une plaie. De guerre lasse, Jean Paul Angelvin a décidé d'installer des clôtures; L'image d'Epinal en prend un coup !!!
    Publié sur Ouest-France.
    https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/07/07/instagram-un-bouc-emissaire-du-tourisme-de-masse_5486405_4408996.html

     

    La révolte gronde dans les champs de lavande ... et d'ailleurs !!!


    votre commentaire
  • L'esclavage est l’un des sujets les plus controversés aujourd’hui. Bien que nous soyons tous d’accord pour dire que c’était terrible, nous n’en avons probablement jamais assez appris à l’école. L'esclavage était beaucoup plus compliqué qu'on ne le pense et contrairement à ce que la plupart des gens croient, il ne s'agissait pas uniquement de Noirs. Des Blancs ont également été gardés comme esclaves.

    Néanmoins, les esclavagistes ont tout fait pour justifier cette pratique, notamment en créant une Bible dédiée aux esclaves. Cela n'a pas empêché les esclaves de fuir. Cependant, les fuites audacieuses se terminaient souvent après que les esclaves aient été traqués et attaqués par des chiens élevés uniquement à cette fin.
    (listverse)

    Là, on parle du commerce triangulaire. Mais il continue aujourd'hui sous des formes plus ou moins sournoises tout cela dans le silence et le désintérêt le plus total.

    Des bibles spéciales étaient éditées pour les esclaves ...

    Certains maîtres ont éduqué leurs esclaves et les ont convertis au christianisme. Cependant, ils ne pouvaient pas leur permettre de lire la Bible parce qu'elle contenait plusieurs passages contrant l'esclavage. Les esclavagistes ont trouvé un moyen de contourner ce problème en supprimant la plupart des chapitres de l'Ancien Testament et une énorme partie du Nouveau Testament.

    Le résultat fut une Bible épurée qu'ils appelèrent «Des parties de la Bible, choisies pour être utilisées par les esclaves noirs, dans les îles britanniques des Indes occidentales» ou, comme on dit aujourd'hui, la Bible des esclaves. Les maîtres ont habilement laissé des passages de la Bible qui donnaient l'impression que l'esclavage était normal - comme la partie où Joseph était gardé comme esclave en Égypte.

    Cependant, ils ont enlevé d'autres portions, telles que l'endroit où les Israélites ont fui leurs oppresseurs en Egypte, ce que les esclavagistes blancs craignaient d'encourager les esclaves à se rebeller. En fait, des esclaves en Haïti s'étaient rebellés contre leurs maîtres blancs et les avaient chassés d'Haïti trois ans avant la publication de la première Bible esclave.

    Le créateur de la Bible des esclaves reste inconnu. Certaines sources indiquent que le livre pourrait être l'œuvre de propriétaires de plantations blanches qui l'ont utilisé pour décourager leurs esclaves de se révolter. D'autres pensent que ce sont les missionnaires blancs qui voulaient enseigner aux esclaves uniquement les chapitres qui soutenaient l'esclavage, juste pour pouvoir penser que leur situation était normale.

     

    L'esclavage .....


    votre commentaire