• Lise Lacaille est née à Saint-Hubert en 1959. Elle effectue une formation en gestion des affaires puis en arts visuels et par la suite devient artiste à temps complet. Au cours des années 1980, Lise Lacaille se fait de plus en plus présente au cœur des galeries d’art du Québec mais, bientôt aussi, un peu partout au Canada.
    Elle a un style défini et elle pousse le mouvement et les couleurs aux limites du possible en faisant usage de couleurs éclatantes d’orangés et de rouges.
    http://liselacaille.com/fr/collections/collection-classique/

     

    Le monde de Lise ...


    votre commentaire
  • L’arbre, l’animal, l’homme et la nature

    Par Gérard Charollois

     

    Homo sapiens, dégradé en homo economicus, ne mérite guère son nom de « sage », ni même de « savant ». Depuis deux cent mille ans, il compromet partout où il passe la vie dans sa fragile et merveilleuse diversité. Même ses cousins, les Néandertaliens furent ses victimes quand ils ne furent pas ses partenaires sexuels, puisque notre ADN comporte des gènes de cette espèce.

     

     Avec l’essor des techniques et l’explosion démographique contemporains, la nocivité de homo economicus n’est plus à démontrer, puisque nul ne peut nier la mort de la biodiversité, l’épuisement des ressources, l’altération du climat par modification de la composition chimique de l’atmosphère, fléaux dont sa cupidité, sa cruauté sont les œuvres. Or, n’en déplaise à son orgueil mégalomaniaque, l’humain est une espèce comme une autre. Biologiquement, l’homme connaît le sort de tous les êtres vivants et anatomiquement, physiologiquement, génétiquement, il est un animal, ce qui n’est pas être rien. Différent ? Bien sûr, mais pas plus différent que la vache ne l’est de la chouette effraie. Il y a un propre de l’homme, évidemment, au même titre que le rat à un propre au regard du dauphin.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40492

     

    Ils détruisent ce qui est notre vie et nous rend heureux ...


    votre commentaire
  • Un terrorisme d’État à « visage humain »

    Par Patrick Mignard

     

    Seule la France, parmi toutes les nations, est capable de réaliser un tel exploit. Le terrorisme d’État à « visage humain », cet oxymore, a besoin de conditions très particulières pour prendre corps, se matérialiser. Seul, le pays qui se réclame des « Droits de l’Homme » peut créer ces conditions. Il est vrai que par le passé, la France a donné de nombreux exemples en la matière.

     

     Peut-on parler aujourd’hui, dans la France macronienne, de Terrorisme d’État à « visage humain » ? Au regard de la féroce répression qui frappe le mouvement social aujourd’hui, on est en droit de se poser la question. Le terrorisme est un acte politique qui a pour objectif d’imposer la terreur, la peur, auprès de partie, ou totalité, de la population afin d’atteindre directement ou indirectement un objectif : déstabilisation, empêcher une action, obtenir la satisfaction d’une revendication. Le terrorisme d’État est un acte politique commis par un État et qui a pour but de terroriser, inspirer la peur, à toute ou partie de la population qu’il contrôle, afin de la soumettre et de l’empêcher d’agir. La seule différence qu’il y a entre « terrorisme » et « terrorisme d’État » c’est que l’un n’est pas légal, alors que l’autre l’est. C’est que l’un n’émane d’aucune autorité officielle, alors que l’autre est tout à fait officiel. Si le « terrorisme » est hors la loi, le « terrorisme d’État » est-il compatible avec la légalité ?
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40483

     

    Leur démoncrassie ...


    votre commentaire
  • Comme de l'orage dans l'air ...
    Bidule en est perturbé.
    Nous allons rechercher sérénité et tranquillité.
    Belle journée !
    Jonquilles dans l’herbe
    de beaux rayons de soleil
    l’été avant l’heure.
    Séverine Vialon

    Le temps s'est comme dégradé ...




     


    votre commentaire
  • Le soleil est vraiment un plaisir ...
    Les gelées tardives sont à craindre pour tout ce qui est fruitier ...
    Bonne soirée.
     Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord.
    Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires.
    Macron grotesque dans le texte

    Encore une bien belle journée ...


    votre commentaire
  • Le meilleur de soi ...



        Le meilleur de moi n'est pas dans ma peau
        Il est en prison pardon messieurs dames
        mourant de vouloir le monde plus beau
        Le meilleur de moi me déchire l'âme
        Henri Gougaud


    votre commentaire
  • Le manque ...


    C'est la seule chose qu'elle lui ait enseignée
    sans le savoir :
    une douleur et un bonheur intense.
    Savoir qu'on manque à quelqu'un,
    que quelqu'un nous manque.
    Jeanne Benameur


    votre commentaire
  • Jardins secrets ...


    On ne peut pas tout partager,
    il faut s'aménager un jardin secret.
    En avançant dans la vie,
    on acquiert cette sagesse fondamentale
    qui vous indique les rêves qui sont à partager
    et ceux qui sont à garder secret.
    Henning Mankell, 


    votre commentaire
  • Point d’exclamation fleuri, un «Puya Raimondii» ponctue l'horizon d'une hauteur isolée. C’est seulement après 150 ans de croissance que la plus haute herbe du monde, cousine andine de l’ananas, jaillit du ciel à partir d’une base épineuse..
    La première description scientifique de cette espèce a été faite en 1830 par le scientifique français Alcide d'Orbigny après l'avoir rencontré dans la région de Vacas , Cochabamba , en Bolivie, à une altitude de 3 960 m. Cependant, comme les plantes qu’il a vues étaient immatures et non encore en floraison, il n’a pas pu les classer sur le plan taxonomique.
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://en.wikipedia.org/wiki/Puya_raimondii&prev=search

     

    La reine des Andes ...


    votre commentaire
  • Le soutien-gorge un enjoliveur qui demande une souplesse énorme des bras.
    Il y a bien la méthode : "Je l'accroche par devant, puis je lui fais faire un demi-tour" ... j'avoue, j'en suis toujours à la méthode classique ...
    Une femme qui a travaillé longtemps dans des grandes marques de lingerie a trouvé l'astuce, la braxière .. chaque sein est autonome, dans de jolis tissus ... Les mamies la remercient ... les papies ? faut voir ....
    https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/sainte-hermine-85210/textile-sa-lingerie-s-adapte-la-perte-d-autonomie-5705384
    https://fr.ulule.com/braxiere-et-cetera/

     

    Sujets tabous qu'il faut soutenir ...


    votre commentaire