• Il s’en passe des choses dans les hôtels. Certains ont carrément gagné en popularité à cause (ou grâce) à d’illustres résidents qui un jour, ont décidé d’y louer une chambre. Simplement pour dormir ou pour faire d’autres trucs. Ainsi, quand on fait du tourisme, il peut être sympa de dormir dans une chambre célèbre. Le genre chargée d’histoire…
    Ringo

    10. La suite présidentielle du Kempinski Hotel (Berlin, Allemagne)

    On termine avec la chambre depuis laquelle Michael Jackson a « montré » son nouveau-né un beau jour de 2002. Une chambre munie d’une panic room et de murs pare-balles.
    http://www.skynet.be/lili-fr/mode-beaute/dossier/497782/le-bebe-par-la-fenetre

     

    La grande célébrité de certaines chambres d'hôtels ...


    votre commentaire
  • Nous avons tenté de domestiquer certains animaux et avons échoué. Cela se produit pour plusieurs raisons. La plupart du temps, c'est parce que certains animaux se méfient tellement des humains qu'ils s'enfuiront àla  première vue. D'autres sont tout simplement trop agressifs pour être domestiqués, ce qui peut entraîner des attaques et même la mort.

    Une autre catégorie d'animaux distincte est classée comme étant apprivoisée mais non domestiquée. Dans ces cas, l'animal a été élevé pour tolérer et peut-être obéir aux humains, mais il n'est pas assez sûr pour être classé comme animal domestique. Les animaux apprivoisés ont toujours leur instinct sauvage et peuvent rapidement devenir dangereux.

    Les coyotes ...

    Toutes les tentatives de domestication du coyote ont échoué car ils évitent naturellement les humains. Les éleveurs humains se méfient également de ces animaux car ils peuvent être infectés par des maladies dangereuses comme la rage et la tularémie.

    Cependant, certains éleveurs ont bravé ces risques et tenté de domestiquer le coyote. Une méthode courante consiste à croiser un coyote mâle avec une chienne. Bien que l'hybride résultant soit moins agressif envers les humains, ce n'est pas un vrai coyote.

    Une autre méthode consiste à prendre les jeunes coyotes sauvages de leurs mères et à les former à l'âge adulte. Les coyotes sauvages deviennent moins méfiants envers les humains après environ trois générations, mais ce ne sont pas des animaux domestiques. En fait, plusieurs tentatives de domestication d'un coyote ont abouti à l'attaque du coyote contre l'éleveur.

    Cela se produit car un coyote proche de l'homme pourrait commencer à considérer un humain comme une proie et à rechercher le meilleur moment pour attaquer. Fait intéressant, les coyotes sont peu à peu domestiqués. Cela se produit naturellement, comme cela a probablement été le cas avec les bonobos.

     

    Animaux indomptables ...


    votre commentaire
  • Milan Radisics est un photographe et un narrateur visuel multidisciplinaire qui a toujours travaillé sur des essais photographiques ou des séries racontant une histoire. Originaire de Yougoslavie, il est le cerveau derrière Water.Shape.Earth. Un projet ingénieux qui permet aux gens de (re)découvrir la beauté, mais aussi la fragilité de l’eau au travers de paysages magnifiques.
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://mymodernmet.com/aerial-photos-waterways/&prev=search

     

    L'eau vue du ciel ...


    votre commentaire
  • Michiel Schrijver, né en 1957,  est un peintre anglais.
    J'ai dû le mettre 10 fois mais j'aimerais tant vivre dans ses villes ...
    http://www.michielschrijver.nl/
    https://www.artrevisited.com/en/information/artists/michiel_schrijver

     

    Le si joli monde de Michiel ...


    votre commentaire
  • Les insectes menacés de disparition mondiale

    Par Claude-Marie Vadrot

    Deux chercheurs australiens publient une étude montrant que la proportion des espèces d’insectes en déclin rapide dépasse 41 %.

     Depuis quelques années, les automobilistes se réjouissent, car même après un long parcours sur les routes ils n’ont plus de traces d’insectes sur leur pare-brise. Depuis quelques années, les oiseaux ne trouvent plus rien à manger sur les calandres des motrices qui arrivent dans les gares parisiennes ou au bout de leurs voyages dans les terminus de province où ils faisaient de véritables festins. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en France et dans la plupart des pays du monde, les insectes volants se sont raréfiés ou ont disparu. Ce constat avait été fait en 2018 par des scientifiques français travaillant sous la direction de Vincent Bretagnolle. L’étude menée par deux chercheurs australiens – qui doit paraître au mois d’avril dans la revue Biological Conservation – est implacable et effarante. Francisco Sanchez-Bayo et Kris Wyckhuys, deux entomologistes reconnus des universités de Sydney et du Queensland, expliquent que la proportion des espèces d’insectes en déclin rapide dépasse 41 %. Ce chiffre est de deux à huit fois plus important que pour les vertébrés. Ils estiment qu’un tiers des espèces sont tout simplement menacées d’extinction. Conclusion des chercheurs : "Un tel événement ne peut pas être ignoré et devrait pousser à agir pour éviter un effondrement qui serait catastrophique pour de nombreux écosystèmes naturels."
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40484

     

    Nous scions la branche sur laquelle notre cul est posé ...


    votre commentaire
  • Portrait et destin des gilets jaunes

    Par Théophraste R.

     Les gilets jaunes (qui s’appellent tous Jojo) sont d’extrême gauche, d’extrême droite, récupérés par La France Insoumise, antisémites, anti-migrants, homophobes, misogynes, violents, fumeurs de clopes, manifestants sans autorisation, incendiaires, casseurs, liquidateurs de petits commerces, consommateurs de diésel, énergivores, complotistes, manipulés par les Russes et chiatiques. Les médias vous ont servi ce désastreux portrait, pas vrai ?

    Or, en vérité, les gilets jaunes sont intercepteurs de balles de flash-ball avec leurs yeux ou leurs mâchoires, bloqueurs de grenades avec leurs mains ou leurs pieds, réceptionnistes des matraques avec leur tête, leurs jambes, leurs épaules, leur dos, enfileurs de menottes, gros consommateurs de colliers serflex, amateurs de gaz qui pique aux yeux et aux poumons, peinturlureurs de pavés à l’hémoglobine, voyageurs sans billet dans des fourgons à gyrophare, dormeurs oisifs dans des cellules gratuites, futurs pensionnaires de Fleury-Mérogis où ils ne croiseront ni Benalla, ni les Balkany, ni Guéant. L’histoire mondiale retiendra cependant qu’ils ont affronté jusqu’à 90 000 policiers (dotés d’armes quasiment létales) pour dire la haine des pauvres envers un président-roitelet, ivre d’orgueil, trop petit pour son palais de l’Élysée d’où il commande qu’on le sauve en frappant, gazant, amputant, condamnant, emprisonnant.

    La question est de savoir si les policiers désormais armés de fusils d’assaut tireront sur les manifestants en croyant défendre la République ou bien s’ils mettront crosse en l’air pour ne plus servir un président devenu l’ennemi de son peuple.

    Théophraste R.
    Corédacteur du mémoire (à paraître) : « Condamnations des policiers de terrain après la chute de Macron »

    legrandsoir.info
    Altermonde-sans-frontières

     

    Il était une fois, les Gilets Jaunes ...


    votre commentaire
  • Première jonquille ouverte, j'en ai très peu cette année ...
    Les jacinthes se préparent ...
    Bref, c'est parti !
    Bonne journée !
    le chat passe
    d'une tache de soleil à l'autre
    dimanche matin
    Lynne Rees , UK

    Toujourss ce bleu ...


    votre commentaire
  • Notre repas de gueux ou de sans dents était sublimissime lol
    Le soleil ... le jaune dans la rue ...
    BFM ronronne ...
    Belle journée et bonne soirée !
    En démocratie, si le peuple se révolte,
    c'est que même les élus de l'opposition,
    sont déconnectés du peuple qu'ils doivent servir.
    Christian Castelli

    Quelle belle journée ...


    votre commentaire
  • Ici on sait recevoir ...


    A la porte d'un restaurant
        un écriteau était collé :

        ICI ON PEUT APPORTER SON MANGER

        A la porte d'un hôtel meublé
        un écriteau était collé :

        ICI ON PEUT APPORTER SON AMOUR.
        Robert Desnos


    votre commentaire
  • Caresse ...


    Quand tu dors,
    ta main me transmet inopinément une caresse.
    Quelle zone de toi l’a formée,
    quelle région autonome de l’amour,
    quelle partie réservée à la rencontre ?
    Quand tu dors,
    je te redécouvre.
    Et je voudrais m’en aller,
     avec toi,
     au lieu d’où vient cette caresse.
    Roberto Juarroz


    votre commentaire