• Derrière la vître ...


    Au bord du toit
    Un nuage danse
    Trois gouttes pendent à
    la gouttière
    trois étoiles
    Des diamants
    Et vos yeux brillants qui regardent
    Le soleil derrière la vitre
    Midi.
    Pierre Reverdy.


    votre commentaire
  • Sur le seuil ...


    Si tu veux savoir le début de mes yeux,

    Là où les songes reflètent les mondes bleus,
    Suis les courbes de mon désir, la rondeur de mon sein.
    Si tu veux connaître le sel à mes lèvres,
    Goûte les effluves du soir
    Qui s'étirent au pied des vagues.
    Si tu veux traverser le voile de mon coeur,
    T'y étendre , assoupi, sur des coussins d'encens,
    Prens ma main, ferme tes yeux.
    Tu es déjà sur le seuil.
    Brigitte Broc.


    votre commentaire
  • Platane ...


    aimé ces quelques jours

    où le platane offre comme des larmes de lumières
    sous le soleil droit de midi,
    ces avant-bourgeons
    qui avant de grandir
    capturent le soleil
    pour n'être que lumière,
    diamants au regard,
    étincelles de printemps comme accrochées à leur branche lourde
    comme sculptées par les longs mois d'hiver
    Pierre Cressant


    votre commentaire
  • Des emplois oubliés : fouetteurs de chiens et réveilleurs de paresseux ...
    par Kaushik Patowary

    Dans l'Angleterre du XVIe siècle, les chiens errants perturbant le service religieux sont devenus un si gros problème que de nombreuses paroisses employaient des «fouets pour chiens», dont le travail consistait à chasser les chiens et à empêcher ces animaux de s'entasser autour de l'église ou d'attaquer les prêtres lorsqu'il distribuait la communion. pain et galettes sur les marches de l'église. Le fouetteur portait un fouet et une longue paire de pinces à l'aide desquelles il attrapait un chien par le cou et le retirait physiquement du terrain de l'église.

    À cette époque, il n'était pas rare que des chiens domestiques accompagnent leurs propriétaires ou les suivent volontairement à l'église. Bien que les chiens attendraient patiemment dehors pour que les services soient terminés, les combats éclateraient invariablement parmi la meute rassemblée devant la porte de l'église. Le fouet du chien sortait alors son fouet et commençait à fouetter ceux qui faisaient le plus de bruit. Les pinces sont utiles lorsque les chiens ripostent ou lorsque la meute devient difficile à contrôler.
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.amusingplanet.com/2020/03/forgotten-jobs-dog-whipper-and-sluggard.html&prev=search

     

    Petits métiers d'autrefois ...


    votre commentaire
  • On estime qu’en 1913 il y avait 3200 000 chevaux de trait, alors qu’en 1995 il ne restait que 27 000 juments poulinières de trait. Les chevaux de trait font partie de l’histoire de notre pays: les Cobs Normands étaient les chevaux carrossiers et de poste, les Percherons attelés dans les villes pour le transport des passagers ou des marchandises, les “mareyeuses” boulonnaises transportaient le poisson de Boulogne à Paris… Bien entendu, c’est l’histoire agricole qui leur doit le plus … C’est la traction animale qui a nourri le pays avant 1950 et la généralisation de la mécanisation.

    Heureusement, depuis quelques années, de nombreuses initiatives visent à trouver de nouveaux débouchés pour les chevaux de trait :

    – Le débardage en forêt se développe dans les zones montagneuses où l’animal est sinon plus productif qu’un engin à moteur, plus respectueux des écosystèmes fragiles.

    – L’utilisation par des municipalités(Trouville, Rambouillet, St Pierre sur Dives et bien d’autres) pour l’entretien des espaces verts, la collecte des déchets… ouvre de nouvelles perspectives aux chevaux de trait ; la visibilité de ces initiatives permet une sensibilisation plus large à l’avenir de ces animaux. [Lire un article d’Attelages Magazine sur le sujet]

    – L’attelage de compétition illustre le fait que ces animaux peuvent aussi être des sportifs affûtés…L’attelage de loisirs (création de labels “attelage” par les syndicats de race, comme le Cob Normand) constitue aujourd’hui un des débouchés les plus sûrs, à tel point que de nombreux syndicats de race tendent à alléger les modèles et à relever les allures (Percheron Diligencier, Postier Breton…).

    – Certaines associations s’emploient aujourd’hui à démontrer que pour certaines conditions de culture (parcelles en pente, vignes, surfaces réduites…) l’utilisation de la traction animale se révèle aussi rentable que celle de tracteurs.

    – Le spectacle, quant à lui, s’il ne constitue pas un débouché important en lui-même, permet par le contact avec le public et sa médiatisation de faire connaître ces chevaux, notamment en les présentant sous des jours inédits.
    https://www.lamichaudiere.fr/le-cheval-de-trait/

     

    Le cheval de trait ...


    votre commentaire
  • Les Pays de la Loire proposent une diversité d’offres extraordinaire.

    Destination par excellence pour les familles, la région offre une richesse de paysages et de patrimoine. De la Côte Atlantique au Val de Loire, en passant par la douceur de vivre de ses villes comme Nantes, Angers ou Le Mans, sans oublier ses vignobles, ses itinéraires à vélo, ses espaces naturels et ses villages de charme… Les Pays de la Loire sont la destination idéale pour vos prochains séjours !

    Angers ...

    Capitale historique et place forte de l’Anjou, berceau de la dynastie des Plantagenêts, Angers est l'un des centres intellectuels de l'Europe au XVe siècle sous le règne du « bon roi René ». La ville doit son développement comme son rôle politique et historique à sa position au niveau d’un point de convergence géologique, hydrographique, culturel et stratégique.

    Angers se distingue aujourd'hui par sa spécialisation dans le domaine du végétal : Végépolys est le premier pôle de compétitivité horticole européen, la ville abrite également le siège de l'office communautaire des variétés végétales. Ses universités, ses musées et son activité culturelle en font également un centre culturel important qui comprend notamment le château des ducs d'Anjou construit au XIIIe siècle qui abrite la tenture de l'Apocalypse, le plus grand ensemble de tapisseries médiévales connu à ce jour. La richesse de son patrimoine lui vaut le label de ville d'art et d'histoire. (wiki)

     

    Soyons chauvine ...


    votre commentaire
  • Lorsque la première équipe a atteint le sommet du mont Everest, Sir Edmund Hillary est devenu un nom familier. Mais peu se souviennent de son compagnon, un Sherpa nommé Tenzing Norgay.
    Pendant des décennies, les sherpas ont servi de porteurs aux grimpeurs qui escaladaient la montagne. Une habitude de négliger les habitants (et de nombreuses idées fausses) a suivi. Dommage, vraiment, car cette culture népalaise est fascinante.
    Les sherpas sont recherchés. Ils remportent des prix du National Geographic et établissent certains des meilleurs records d'escalade. Ils ont également une génétique unique, ce qui renforce leur excellence en tant qu'alpinistes. Mais les risques du commerce sont accablants. Sur l'Everest, les Sherpas meurent plus que quiconque. (listverse)

    «Sherpa» ne signifie pas «guide de montagne» ...

    Après Edmund Hillary, les médias ont commencé à penser à tort que le mot "Sherpas" décrivait des guides locaux. En réalité, le mot signifie "Orientaux". En effet, la majorité est installée dans l'est du Népal, où se trouve le mont Everest. Les Sherpas sont également un ancien groupe ethnique dont les ancêtres vivaient dans la région depuis des milliers d'années. Un recensement de 2011 a dénombré près de 313 000 Sherpas au Népal.

    Curieusement, ils n'étaient pas toujours des alpinistes célèbres. Avant que les étrangers ne commencent à gravir l'Everest, les Sherpas n'ont jamais escaladé les falaises. La montagne était un lieu saint, quelque chose qui se reflète encore aujourd'hui dans le nom local. Jomolungma signifie «Mère sacrée». Les sherpas gagnaient leur vie en tant qu'agriculteurs, éleveurs nomades et tisserands. Ils échangeaient également le désormais célèbre sel rose de l'Himalaya.

    Cependant, au début des années 1900, les Sherpas avaient un revenu décent en tant que guides et ils s'y sont accrochés. Le blasphème de l'escalade de Jomolungma a été remplacé par la fierté de leurs compétences et des revenus en plus pour leurs familles.


     

    Sherpas ... un peuple méconnu et exploité ...


    votre commentaire
  • Au cours de la dernière décennie, le photographe Theron Humphrey s'est aventuré avec cette meilleure amie, Maddie le coonhound. La belle chienne est devenue célèbre il y a des années grâce à son affinité pour se tenir debout sur tout, des pastèques géantes aux équipements de jeux. De nos jours, il y a moins de places debout, mais elle et Humphrey voyagent toujours . Ils prennent beaucoup de temps pour profiter de la beauté du plein air et des moments avec leurs copains humains. À travers les photographies de Humphrey, il est clair qu'une maison est là où les deux sont ensemble.
    https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://mymodernmet.com/theron-humphrey-maddie-coonhound/&prev=search

     

    Avoir un bon copain ...


    votre commentaire
  • Frederik William Elwell  (29 juin 1870 à Beverley , East Riding of Yorkshire - 3 janvier 1958 à Beverley , East Riding of Yorkshire ) était un peintre anglais, à l' huile, de portraits, intérieurs et sujets figuratifs.
    http://www.artnet.com/artists/frederick-william-elwell/

     

    Le monde de Frédérik ...


    votre commentaire
  • Face à l’épidémie de coronavirus, la concorde nationale – tant réclamée par Emmanuel Macron – a fait long feu. En onze jours, au moins sept plaintes ont été déposées devant la Cour de justice de la République. Émanant de particuliers, de médecins et de soignants, elles visent le Premier ministre et l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn. Mais également la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, ou encore l’actuel ministre de la Santé, Olivier Véran.

    Si plusieurs recours pourraient être rejetés par la Commission des requêtes, d’autres paraissent plus solides. Comme celui déposé par trois médecins, soutenus par 1 500 de leurs confrères. Représentés par Me Fabrice Di Vizio, ces soignants reprochent au gouvernement « son impréparation face à une pandémie prévisible » : retard dans la commande de masques, défaut de gel…

    « J’ai déposé plainte au titre de l’article 223-7 du Code pénal. Il vise quiconque s’abstient volontairement de prendre des mesures permettant de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour les personnes, souligne l’avocat. Mais comme l’un des plaignants est tombé malade après avoir travaillé sans masque, ce recours va évoluer en blessure involontaire. »
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-le-gouvernement-vise-par-plusieurs-plaintes-6797117

    Tous derrière et EUX devant ...


    votre commentaire