• Longueur de temps ...

    lorsque l’on veut que le temps s’accélère
    c’est là qu’il s’allonge
    et inversement lorsqu’on veut qu’il s’éternise
    c’est là qu’il se raccourcit ;
    et ce postulat est la cause de bien de nos maux ;
    pour en limiter les effets,
    il faudrait constamment égaliser nos sentiments,
    ne jamais sombrer dans l’excès,
    être toujours impassible et indifférent,
    ne croire ni aux douleurs, ni au bonheur ;
    mais ne sortons pas là du cadre du possible ?

    et pourtant ce sont nos excès d’humeur
    qui font varier inévitablement la durée du temps, son écoulement,
    d’une manière contraire à nos désirs ;
    lutter contre le temps est le drame de notre condition humaine
    Pierre Cressant


    votre commentaire
  • Évadons-nous donc un instant à SINTRA (à l’ouest de Lisbonne, au Portugal)
    par JPCiron

    Nous avons fait un tour à Sintra au mois de mai, voici quelques années...
    ... et avons concentré la visite sur deux palais différents :
    > Palacio Nacional da Pena (et son immense Parc de 200 hectares)
    > Palacio Nacional
    Le premier se trouve tout en hauteur. 90% des gens y vont en bus.
    Le second se trouve près du petit centre historique ''en bas'' de la colline abrupte.

    Je pourrais paraphraser : "Nous avons visité Sintra tant de fois, au printemps, à l'été, à l'automne, nous avons vu tous les palais, c'est ... c'était ??? un endroit inoubliable et si exotique par sa végétation ...
    https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/voyages/article/evadons-nous-donc-un-instant-a-225234

     

    Portugal ... Portugal de mes amours ...


    votre commentaire
  • Chef-d’œuvre de Mère Nature, les montagnes de Vinicunca, au Pérou, font partie des plus mystérieuses merveilles du monde. Ces incroyables formations géologiques ont des airs de mille-feuilles multicolores, d’où leur surnom de « montagnes arc-en-ciel ».

    Petits bijoux perchés à 4265 mètres d’altitude au sud du Pérou, près de Cuzco, les montagnes de Vinicunca ont tout d’une œuvre psychédélique. Ce qui rend ces formations rocheuses si colorées, ce sont les différentes couches de minéraux révélées au fur et à mesure que la glace qui recouvrait le Vinicunca a fondu et que le sol s’est érodé.
    https://positivr.fr/montagnes-arc-en-ciel-vinicunca-perou/

     

    La montagne arc-en-ciel ...


    votre commentaire
  • La prison, on sait ce que c’est : on passe devant un tribunal plus ou moins sympathique, on est condamné à une peine, on nous emmène dans une cellule qui peut être plus ou moins délabrée selon le pays où l’on se trouve et on passe un très mauvais moment pendant plusieurs mois ou plusieurs années, c’est selon, en priant pour que sa demande de remise en liberté soit acceptée.

    En revanche, les prisons secrètes, on ne sait pas trop ce que c’est, parce que c’est secret. (Topito)

    9. Les centres clandestins de détention argentins ...

    La dictature argentine s’est soldée par des centaines de milliers de « disparus », des opposants au régime ou de simples intellectuels de gauche arrêtés sommairement du jour au lendemain et évaporés dans la nature. Par « évaporé », il faut bien évidemment entendre « assassinés ». Mais pour mener à bien pareille opération, la dictature s’était remarquablement organisée : elle comptait sur deux types de structures complémentaires. Les premières, les LRD, étaient des prisons secrètes où les détenus étaient torturés (et alors là on y va, hein, déshumanisation, viols répétés, privations de nourriture… le but étant de se venger de qui ils étaient et pas même d’obtenir des informations) puis assassinés ; les secondes, les LT, servaient de fausse adresse à communiquer à la famille pour faire croire que les disparus étaient encore en vie. Il arrivait à l’occasion que les personnes assassinées par le régime soient jugées a posteriori, mais c’était rare. La plupart du temps, ils se contentaient d’être balancés d’un hélicoptère, brûlés vifs ou enterrés vivants et tant pis pour la paperasse.

     

    Prisons maudites ...


    votre commentaire
  • Une grande partie du monde reste bloquée pour le moment, il y a donc beaucoup d'endroits où vous ne pouvez pas aller. Bien que le monde réel soit hors limites, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas prendre un peu de vacances si vous êtes prêt à faire preuve de créativité. Ou entrez dans le mode créatif de Minecraft.

    Minecraft est un jeu simple avec des règles simples, mais la nature en blocs du monde dans lequel il se trouve n'a pas empêché les joueurs de créer des recréations incroyablement détaillées du monde réel et des paramètres fictifs. Voici dix des meilleurs endroits que vous pouvez visiter sans quitter votre ordinateur portable. (listverse)

    Los Angelès ...

    Los Angeles est l'une des villes les plus visitées au monde et attire les gens dans son agitation. Imaginez avoir tout cela pour vous? Eh bien maintenant, vous pouvez, en quelque sorte, à Los Angelcraft. Il ne s'agit pas d'une représentation parfaite de Los Angeles, il est plutôt inspiré par la ville dans son style. Il y a tout, des immeubles imposants qui grattent littéralement le ciel du monde Minecraft aux petites maisons dans les banlieues. Si vous avez déjà rêvé de posséder une propriété dans la ville des anges, cela pourrait être votre meilleur choix.

    Chacun des bâtiments est meublé avec amour à l'intérieur ainsi qu'à l'extérieur. Ce fut un travail d'amour pour le créateur - quelqu'un qui n'est jamais allé à Los Angeles.

     

    Voyageur immobile ...


    votre commentaire
  • Le projet « SUPERFICIAL » de l’artiste Daniele Sigalot questionne le regard du spectateur en jouant sur l’effet surprise et la puissance visuelle des images. On y aperçoit des mains surgissant de la mer qui brandissent des fumigènes colorés. La fumée paraît ainsi flotter au dessus des vagues dans un scénario féerique et suggestif.
    http://www.fubiz.net/2020/06/24/smoke-art-in-the-sea-by-daniele-sigalot/

     

    Les fumigènes sont plus beaux sur la mer que dans les manifs ...


    votre commentaire
  • Winston Churchill le peintre ...
    Il entretenait des liens d’amitié avec des artistes de renom. Walter Sickert le guidait. Il conseillait à mon grand-père de se servir de photos comme aide-mémoire. William Nicholson l’a aussi influencé. Quant à l’Anglo-Français Paul Maze, il a été l’un de ses mentors artistiques. Ensemble, ils peignaient les environs de Saint-Georges-Motel, la résidence d’été de Jacques Balsan, le célèbre pionnier de l’aviation française. Paul Maze avait son atelier dans le moulin du château. En 1939, Churchill lui confia : “C’est la dernière fois que nous peignons en temps de paix.” Durant la guerre, il ne fera qu’une seule toile, au Maroc : “Le minaret de la Koutoubia”, datée de 1943.
    https://www.wikiart.org/fr/winston-churchill

     

    Le monde de Winson ...


    votre commentaire
  • De nouveaux records historiques pour Face à l’info

    Les deux hommes débattront des « démocraties sous [l’épidémie de] Covid-19 », des « manifestations antiracistes » et de la « situation en Libye », a précisé la journaliste sur Twitter. Et de rappeler que « l’un prône la France avant tout » quand l’autre met en avant « l’humanité pour tous ». « Arriveront-ils à s’entendre ? », s’interroge encore Christine Kelly dans son message.

    De son côté, Toutelatele.com rappelle que l’émission Face à l’info, qui se tient du lundi au jeudi, et a été renouvelée pour la rentrée prochaine, enchaîne les records d’audience historiques. En début de semaine, elle a attiré 574 000 et 562 000 téléspectateurs, soit 3,5% et 3,6% de parts de marché. La saison prochaine, CNews proposera tous les vendredis un débat d’une heure entre 19 et 20 heures, à l’image de l’exercice auquel se livreront, ce vendredi 26 juin, Eric Zemmour et Bernard-Henri Lévy. La dernière fois qu’Eric Zemmour a échangé avec une personnalité sous ce format, c’était le 29 mai, face à Michel Onfray.
    https://www.valeursactuelles.com/societe/face-face-debat-ce-vendredi-entre-eric-zemmour-et-bhl-121077

     

    Ce soir débat Zemmour/BHL sur Cnews ...


    votre commentaire
  • Après avoir été contrôlé à Créteil avec du cannabis et de la cocaïne, un dealer a été remis en liberté par le parquet, lequel estime que l’interpellation s’est faite sur fond de racisme. La décision ne passe pas auprès des policiers, d’autant que l’un d’eux est Noir.

    Mardi 23 juin, des policiers en civil de la brigade anticriminalité ont interpellé un jeune homme d’origine africaine d’une vingtaine d’années à Créteil. Devant un point de deal connu des forces de l’ordre, ce dernier a éveillé les soupçons lorsque, sur son scooter, il a écrit quelque chose sur son portable puis a allumé son GPS, relate Le Parisien.

    Un élément banal, mais qui a suffi aux policiers pour se décider à le contrôler. «Cela s’appelle du flair. Les types sont payés pour en avoir», a justifié l’un d’eux. Très rapidement, ils ont découvert de l’herbe et de la résine de cannabis, dont l’odeur émanait du suspect. Ils ont également saisi des sachets de cocaïne. L’individu ne s’est pas rebellé. «Le contrôle s’est bien passé, le gars était correct», a précisé un fonctionnaire.

    Arrivés au poste, les policiers ont dû prévenir le parquet de Créteil, précisant notamment la raison de l’interpellation. Il est en effet interdit de contrôler quelqu’un sur la base d’un «flair», élément auquel la magistrate a particulièrement insisté. «En fait vous l'avez contrôlé parce qu'il est Noir», aurait-elle dit, selon les témoignages des agents auprès du quotidien.
    https://fr.sputniknews.com/france/202006261044008527-un-dealer-est-remis-en-liberte-la-justice-estime-quil-a-ete-controle-parce-quil-est-noir/

     

    Sommes-nous devenus fous ?


    votre commentaire
  • La nuit fut lourde et mal dormante lol
    Et nous ne sommes qu'en juin !!
    Bonne journée !
    Le vent est un chat capricieux. Sa fraîcheur est celle d'un baiser.
    Mais comme tout amour passionné, son amour est destructeur :
    s'il vient à s'emporter, il ne se contrôle plus.
    Sa violence éclate.

    Alexandre Najjar

    Mais il a plu et le ciel est gris ...

     

     


    votre commentaire