• Rien d'étonnant, vu qu'ils sont tous arrivés chez nous pour nous haïr de plus près ...

    Macron a-t-il été financé par des oligarques algériens pour sa campagne de 2017 ?

    Frédéric Sirgant

    En ce jour de commémoration du 19 mars 1962, et en pleine campagne pour sa réélection, l'information tombe mal pour Emmanuel Macron. Elle émane de deux journalistes d'investigation, Yanis Mhamdi et Jean-Baptiste Rivoire, du tout nouveau média vidéo spécialisé dans l’enquête, Off Investigation. Et elle est relayée par Le Média, proche de La France insoumise. Les deux journalistes, l'un franco-algérien, l'autre fils de ces « pieds-rouges » favorables à l'Algérie du FLN, ne cachent pas leur sympathie pour le peuple algérien, leur penchant à gauche et veulent dénoncer la « Françalgérie » d'Emmanuel Macron. Ils se disent « invisibilisés » par les autres médias, notamment ceux du service public.

     

    Leur reportage mérite pourtant le détour et l'on aimerait que les intéressés, à commencer par lui-même, répondent aux accusations graves qu'ils portent contre eux. Jean-Baptiste Rivoire n'est pas un inconnu : ancien rédacteur en chef adjoint de l'émission « Spécial Investigation », sur Canal+, il a réalisé de nombreuses émission d'investigation, notamment sur l'Algérie. Et il fait beaucoup parler de lui en ce début d'année, notamment dans Libération. De lui, et d'Emmanuel Macron, puisqu'il a publié, début janvier, un livre : L’Élysée (et les oligarques) contre l’info (Éditions Les Liens qui libèrent) et, donc, cette série documentaire : Emmanuel, un homme d’affaires à l’Élysée, une série de neuf épisodes financée par une campagne de crowdfunding qui a récolté plus de 180.000 euros. C'est dans cette série que s'inscrit « Macron l'Algérien en marche... vers le cash ? »

     

    Leur thèse ? Emmanuel Macron, lors d'une visite à Alger pour sa campagne en février 2017, où il est reçu tel un chef d'État alors qu'il n'est même plus ministre, a rencontré des oligarques algériens, en même temps soutiens du régime, pour obtenir des financements pour sa campagne, qui lui faisaient alors cruellement défaut, en échange de son soutien au régime et à l'idéologie FLN.

    La thèse a le mérite d'expliquer le soutien sans faille du Président français à Bouteflika, y compris pendant la contestation populaire du Hirak, mais aussi sa déclaration stupéfiante sur la « colonisation française crime contre l'humanité», qui n'aurait donc été qu'un renvoi d'ascenseur.
    https://www.bvoltaire.fr/macron-a-t-il-ete-finance-par-des-oligarques-algeriens-pour-sa-campagne-de-2017/

     

    Rien d'étonnant, vu qu'ils sont tous arrivés chez nous pour nous haïr de plus près ...

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :