• Rousseurs d'automne ...

    Rousseurs d'automne ...


    De tes cheveux chauds sous ma main
        Je fais le compte exact, j'offre le juste prix.
        Un poids d'huile et d'or roux ruisselle au fond de l'ombre
        Il n'y a pas de feu plus fier que ce brasier né de la tête
        Pas de torrent plus fort que la cascade convoitant tes reins.
        Je pense aux cressons fous du sang
        Aux étangs nus de la patience :
        Une fleur aux millions de fils éclaire la nuit d'une averse
        - Rapelle-toi que je t'attends
                          au rendez-vous de tes épaules.
        Luc Bérimont


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :