• Ruelles ...

    Ruelles ...


    par la fenêtre,
    la rue blanche rose orangée
    puis par le côté où elle termine,
    une percée profonde jusqu’à la place au loin
    où frisonne de toute sa hauteur un platane
    le long d'un immeuble ocre
    tout en vibration avec la lumière de midi ;
    discours de fenêtres,
    de frontons, de courbes et de balustrades,
    soutenu de colonnades puissantes et légères,
    pour encadrer l'évocation du jardin
    Pierre Cressant


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :