• Sel rose de l'Himalaya ...

    C'est un sel gemme qui se présente sous la forme de beaux cristaux pailletés de rose. Son goût est plus fin et doux que celui du sel de Guérande.
    Ce sont des cristaux de sel non raffinés, non blanchis, non iodés et sans additifs.
    Le sel rose s'est formé dans les contreforts de l'Himalaya, lors de la disparition de la Thétys, cet océan mésozoïque qui s'est fermé dès le Crétacé supérieur entre l'Inde et l'Asie, il y a environ 45 millions d'années, et dont les gisements se situent entre 400 et 700 mètres de profondeur, ce qui a permis de le protéger de toutes les pollutions extérieures.
    La couleur rose du sel vient de la forte teneur en fer, qui en s’oxydant rend le sel de rose à rouge, en passant par l’orange.
    Ses cristaux pailletés de rose prouvent sa teneur en fer. Il contient jusqu' à 84 éléments et oligoéléments, tous extrêmement bénéfiques.
    Parmi les plus importants : Le potassium, le magnésium, le fer et le cuivre. Plusieurs autres minéraux se retrouvent sous la forme de traces tels que le calcium, le phosphore, le zinc et le soufre.
    Par le fait que ces cristaux de sel furent soumis à des pressions extrêmes, celui-ci possède une structure extrêmement fine qui permet une assimilation directe par l'organisme.
    Ces vertus uniques sont connus depuis des millénaires. Alexandre le Grand fut le premier, aux environ de 350 ans avant JC, à faire transporter le sel rose de l’Himalaya en Europe.
    Ses effets sont purifiants, harmonisants et dépuratifs. C'est un reminéralisant pas excellence dont tout un chacun devrait faire périodiquement des cures tant ces bienfaits thérapeutiques sont larges.

    J'en ai acheté, mais j'ai oublié d'acheter le moulin lol ... ça va venir !

    Sel rose de l'Himalaya ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :