• Souvenirs ... souvenirs ...

    Quand nous nous sommes mariés, mon mari n'avait pas fait son service militaire et nous étions en pleine guerre d'Algérie.

    Il était inscrit maritime et en cette époque troublée, ils participaient à l'effort de guerre.

    Donc, une année après notre mariage, mon jeune et beau mari a été appelé à partir faire ses classes à Hourtin.

    Un ami de nous deux m'avait proposé de m'accompagner à la gare. Mais j'étais comme dans un état second, un poignard fiché au creux du ventre. Quelle douleur, quelle peur.

    J'avais l'habitude que mon mari parte travailler à la semaine, mais là il partait pour 2 années, 2 années.

    Merci au Général de Gaulle qui a permis qu'il ne fasse que 18 mois. Merci au fait que nous avions notre fille aînée et qu'il fut "soutien de famille".

    Après mon ami m'a raccompagnée à mon travail où j'ai été très entourée.

    Mais il y a des douleurs qu'on ne peut oublier.

     

    Souvenirs ... souvenirs ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :