• STOP !!!

    Esclavage, colonialisme, STOP aux virus du politiquement correct et de la repentance !

     

    par moderatus
    Le politiquement correct est une maladie qui affecte nos hommes politiques et nos médias. Elle consiste à policer à l’excès des formulations notamment en matière d'ethnies, de culture, de religions, de sexe, de vérités historiques et même à les taire. Le résultat est une mutilation de l’expression et une auto censure de la pensée. Certaines vérités n'auraient plus droit de cité. Cette pratique alliée à la repentance est un poison violent.

    En ce qui concerne l'esclavage et la colonisation, une connaissance de l'Afrique même sommaire si on veut faire porter aux populations actuelles les 'fautes' de leurs ancêtres, prouve qu'il y a des culpabilités partagées et peut être plus importantes venant de ceux qui se posent en victimes permanentes.

    Tous ces non dits, tous ces silences, toutes ces soumissions à des minorités racialistes, décolonialistes, indigénistes qui sont dans la victimisation permanente et veulent culpabiliser le pays d’accueil afin d'imposer leurs règles, leur culture et pour certains leurs pratiques religieuses au pays qui les a reçus au lieu de s'y intégrer, ne permettent pas ainsi de vivre ensemble, et pouvant créer un climat de lutte raciale.

    C'est ce qui se passe depuis des années au LIBAN. Ce pays se remettra sans doute de l'horrible catastrophe qu'il vient de subir, mais non de la fragmentation ethnique, religieuse, culturelle qui le mine. 

    La France est entrée dans ce processus qu'on appelle archipellisation ou plus simplement libanisation. Nous n'avons aucune leçon à donner à ce pays.
    https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/esclavage-colonialisme-stop-aux-226204

     

    STOP !!!

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :