• Tag amis

    Résultats pour la recherche du tag amis :
  • ...où les vendanges sont rudes, Terrasses où le soleil flamboie, Terrasses où l’on reçoit ses amis, Terrasses où les femmes se bronzent, Terrasses où la sieste est privilège, Terrasses où je commande un café, Terrasses où la parole est d’argent, Terrasses où je...

    Lire la suite...

  • peut-être éprouvons-nous moins le besoin de voir régulièrement nos amis, simplement parce qu'ils sont, par le fait même de vieillir, en nous de plus en plus, leur souvenir grandissant ; le souvenir qui serait comme une fleur de l’esprit, une fleur à croissance lente et...

    Lire la suite...

  • ...parce que les meilleures destinations voyages de notre appart commençaient à nous gaver. (topito) 9. Tes amis chez qui tu squattes chaque été n’ont pas de baraque à l’étranger de toute façon ... Ça t’apprendra à ne pas mieux choisir tes amis ! Mon mari et moi étions...

    Lire la suite...

  • ...fera du bien à tout le monde ... Il paraît que c’est dans les moments difficiles que l’on reconnaît ses amis ! Certes, la France n’est pas une bande de 65 millions de poteaux, mais en ces temps si particuliers, un peu de patriotisme économique ça fait plaisir. Allez lâchez vos...

    Lire la suite...

  • ...lundi pour lui mettre un collyre spécial. Bonne soirée. Voulez-vous juger un homme ? Observez ses amis. Fénelon Parce qu'il faudra bien qu'il soit jugé Emmanuel Macron ainsi que tous ses "amis" pour le retard pris pour la "guerre" contre le virus et les si nombreux morts ......

    Lire la suite...

  • ...révolution, nous y sommes allés pendant 20 ans, tous les étés, parfois 2 fois par an. Nous y retrouvions nos amis. Le tourisme de masse n'existait pas, des morceaux de bonheur de notre vie ! Nos amis vivaient à Almada, de l'autre côté du Tage, en face de Lisbonne, mais Lisbonne, quand...

    Lire la suite...

  • ...révolution, nous y sommes allés pendant 20 ans, tous les étés, parfois 2 fois par an. Nous y retrouvions nos amis. Le tourisme de masse n'existait pas, des morceaux de bonheur de notre vie ! Nos amis vivaient à Almada, de l'autre côté du Tage, en face de Lisbonne, mais Lisbonne, quand...

    Lire la suite...

  • ...révolution, nous y sommes allés pendant 20 ans, tous les étés, parfois 2 fois par an. Nous y retrouvions nos amis. Le tourisme de masse n'existait pas, des morceaux de bonheur de notre vie ! Nos amis vivaient à Almada, de l'autre côté du Tage, en face de Lisbonne, mais Lisbonne, quand...

    Lire la suite...

  • ...révolution, nous y sommes allés pendant 20 ans, tous les étés, parfois 2 fois par an. Nous y retrouvions nos amis. Le tourisme de masse n'existait pas, des morceaux de bonheur de notre vie ! Nos amis vivaient à Almada, de l'autre côté du Tage, en face de Lisbonne, mais Lisbonne, quand...

    Lire la suite...

  • ...révolution, nous y sommes allés pendant 20 ans, tous les étés, parfois 2 fois par an. Nous y retrouvions nos amis. Le tourisme de masse n'existait pas, des morceaux de bonheur de notre vie ! Nos amis vivaient à Almada, de l'autre côté du Tage, en face de Lisbonne, mais Lisbonne, quand...

    Lire la suite...