• Tag moi

    Résultats pour la recherche du tag moi :
  • L'hirondelle On m'a dit qu'une hirondelle ne faisait pas le printemps et moi je dis que c'est elle sinon, qui le ferait donc ? Je l'ai vue avec son aile qui taillait dans le ciel blanc un grand morceau de dentelle où venait jouer le vent. Ce n'était qu'une hirondelle un oiseau...

    Lire la suite...

  • ...silence désormais désertique d’une société jadis travaillée, transcendée de sainteté.[…] Mon pays, pour moi, c’était toi ; toi fils du pétrin, moi fils de batellerie ; toi de la terre stable et moi du fleuve fluent ; toi, d’ici, depuis toujours, moi, hélas, de nulle part,...

    Lire la suite...

  • Quant à moi, je savais que j'étais censée incarner la parfaite épouse, impeccablement mise, sourire figé aux lèvres, couvant son mari d'un regard admiratif, buvant chacune de ses paroles. Mais voilà : ce n'était pas moi et ce ne le serait jamais. J'étais prête à le...

    Lire la suite...

  • Il a fait moins chaud, mais j'ai choppé un rhume. Ces brusques changements de températures ont eu raison de moi. Bonne soirée. Le Microbioscospe révèle que le Macronisme est né à partir d'une bactérie hautaine Macron-taxée. Wembo Jah Olela  

    Lire la suite...

  • ...qui allait terrasser le dragon. Un dragon incarné par une cruelle diablesse blonde. C’était elle ou moi, proclamiez-vous. Tous les jours que le bon Dieu fait, vous alertiez la France sur le danger mortel que lui ferait courir une victoire du dragon. À ce combat périlleux, vous vous étiez...

    Lire la suite...

  • Un lieu, je veux un lieu ! Je veux un lieu à la place du lieu pour revenir à moi-même, pour poser mon papier sur un bois plus dur, pour écrire une plus longue lettre, pour accrocher au mur un tableau, pour ranger mes vêtements, pour te donner mon adresse, pour faire...

    Lire la suite...

  • - Dis-moi, dis, souriante enfant, Qu'est-ce, pour toi, que le passé ? « Un soir d'automne, doux et clément, Où le vent soupire, endeuillé. » Qu'est-ce, pour toi, que le présent ? « Un rameau vert chargé de fleurs Où l'oiselet bande ses forces Pour s'envoler dans les...

    Lire la suite...

  •  Désormais, je parlerai toutes les nuits. A moi-même. A la lune. Je marcherai, comme je l'ai fait ce soir, jalouse de ma solitude, dans le bleu argenté de la lune glaciale, qui miroite sur les congères de neige fraîche en renvoyant des milliers d'étincelles. Je me parle à...

    Lire la suite...

  • ...un cerveau ? Oui, épaule contre épaule, nous voulons ça avec ou sans cerveau. Tu dis : "sauve-moi, aide-moi, souris- moi" ! Rêve contre rêve, nous voulons ça, même au loin, même en pleine impossibilité d'atteindre cette épaule. Même loin de tout et de nous-même. Même en...

    Lire la suite...

  • Quand je regarde ma vie et sa couleur secrète, j’ai en moi comme un tremblement de larmes. Comme ce ciel. Il est a la fois pluie et soleil, midi et minuit. Je suis tout cela a la fois. Extrême dans le malheur, démesuré dans le bonheur, je ne sais pas dire. Albert...

    Lire la suite...