• Tag mots

    Résultats pour la recherche du tag mots :
  • Tu m'as dit, "c'était bien hier soir" quand on s'est relevés pour chercher le bruit dans la maison. Et puis ce qu'on a fait après. J'ai dit, oui c'était bien. Je n'ai pas beaucoup d'à-propos. C'est pour ça que j'écris des poèmes. J'aurais dû dire : chaque soir...

    Lire la suite...

  • LA CONFUSION DES GENRES Hommage national de Castex aux humanitaires, tués en allant visiter un parc de girafes. Comme s’ils étaient des soldats. Et prenaient les mêmes risques. Personne ne nie la tragédie, pour ces jeunes gens qui auraient pu être nos enfants, comme pour leurs familles....

    Lire la suite...

  • les mots ont été pour moi une façon de ne pas perdre le passé ou plutôt d'être agréablement bercé par l'idée que ce passé écrit résistera au temps, l'idée que je puisse le relire m'aura suffit à mon bonheur ; et la joie c'est au moment où j’écris et non lors des...

    Lire la suite...

  • Je n'ai pas besoin d'argent. J'ai besoin de sentiments, de mots, de mots choisis avec soin, de fleurs comme des pensées , de roses comme des présences, de rêves perchés dans les arbres, de chansons qui fassent danser les statues, d'étoiles qui murmurent à l'oreille des amants....

    Lire la suite...

  • ...pour moi une merveilleuse journée d'automne. Le soir nous nous étions parlé au téléphone, ses derniers mots : " Je raccroche, on frappe" ! J'ai souffert pendant 20 ans du décès de ma mère, il a fallu que la paix qui accompagna la mort de mon mari et le travail que j'avais fait sur la...

    Lire la suite...

  • une femme de l’allée appelle les chrysanthèmes du parc des marguerites d’automne, un nom qui en leur enlevant leur connotation mortuaire, semble les alléger d’un poids trop lourd pour leur floraison, un nom alors qui leur va si bien, dignement alignées sous un ciel apaisé et...

    Lire la suite...

  • ...bords de mer comme si il y aurait finalement un langage propre au lieu ; en ville on ne parle pas du vent de la sorte ; la vue (encadrée ou étendue) influence l'entendement des mots, la formulation, ce vent qui au final est tout aussi fort et général dans les deux lieux Pierre...

    Lire la suite...

  • Tout texte a une justification et un sens car personne n'écrit pour rien : que ce soit pour être lu et partager, pour se libérer, se sentir exister, parce qu'on ne parvient plus à parler, qu'on se sent seul, enfermé, oui, tout texte a une légitimité et doit, à ce...

    Lire la suite...

  • Ce sont nos amis sur le ruban de la route Ce sont nos rubis dans la nuit du doute Ce sont nos voix dans le désert du langage C'est l'horizon qui rougeoie et son soleil qui déçoit Ce sont nos ombres qui s'allongent et nos conversations qui se prolongent. Kamal Zerdoumi.

    Lire la suite...

  • Ce sont nos amis sur le ruban de la route Ce sont nos rubis dans la nuit du doute Ce sont nos voix dans le désert du langage C'est l'horizon qui rougeoie et son soleil qui déçoit Ce sont nos ombres qui s'allongent et nos conversations qui se...

    Lire la suite...