• Tag quitter

    Résultats pour la recherche du tag quitter :
  • ...plongée. Même ceux qui débutent et qui veulent en prendre plein les yeux. Et pas forcément besoin de quitter le continent pour aller dans les Dom-Tom pour cela. On peut tout à fait se payer de spectaculaires sessions ici, à domicile, avec son tuba et son masque… (topito) 9. L'archipel...

    Lire la suite...

  • L'ailleurs est à nos portes… Il suffit de les pousser. Du Pas-de-Calais à la Côte d'Azur, le Japon, le Vietnam, la Russie, la Pologne et l'Angleterre n'ont jamais été aussi près de chez nous ! (Le Figaro) Un alunissage en Provence ? Le Ventoux surprend par son panorama grandiose,...

    Lire la suite...

  • L'ailleurs est à nos portes… Il suffit de les pousser. Du Pas-de-Calais à la Côte d'Azur, le Japon, le Vietnam, la Russie, la Pologne et l'Angleterre n'ont jamais été aussi près de chez nous ! (Le Figaro) Clisson, une ville à l'italienne  ... Une ambiance Toscane, au cœur de la...

    Lire la suite...

  • L'ailleurs est à nos portes… Il suffit de les pousser. Du Pas-de-Calais à la Côte d'Azur, le Japon, le Vietnam, la Russie, la Pologne et l'Angleterre n'ont jamais été aussi près de chez nous ! (Le Figaro) Le Vietnam dans l'Allier ... La pagode Phap Vuong Tu à Noyant d'Allier....

    Lire la suite...

  • ...m’oublier de vivre je ne m’écoutais plus avancer je pouvais transférer, transposer, je pouvais quitter mon peu d’existence le peu de réalité qu’il me restait encore à admirer noyer mon existence m’en remettre à la lumière Pierre Cressant * quartier tranquille de Venise...

    Lire la suite...

  • ...effets, dessiner des retours sur lui-même, des boucles de couleurs, ces feuilles qui renoncent à quitter le domaine des arbres, qui émettent encore de la lumière, celle exacte de la douceur, de la résistance silencieuse, noble et victorieuse, suspendue, allongée au dessus de la...

    Lire la suite...

  • Tu riais, tu te renversais Dans mes bras et l’aube amoureuse Illuminait ma tête creuse Et lourde, mais je te berçais En chantant. Le jour dans la pluie Se levait et n’en pouvait plus. Contre ta hanche étroite et nue, Je tombais enfin d’insomnie. Matins amers, amour charmant,...

    Lire la suite...

  •     Désormais, nous parlions pour ne rien dire. Nous vîmes s’installer entre nous l’écran de ces mots lisses, de ces reflets sonores du quotidien, de ce liquide verbal dont on se sent obligé, on ne sait pourquoi, de remplir le silence. Avec stupeur, je découvrais...

    Lire la suite...

  • Ça fait mal d'apprendre à quitter ceux qui nous quittent, d'apprendre à les aimer en silence, le dos tourné, les yeux baissés. De devoir apprendre à son coeur la force de se vider tout en demeurant habité. Apprendre à pleurer en souriant, à s'en aller en...

    Lire la suite...

  • L'écriture, comme l'amour, n'a de sens que si l'on accepte de perdre pied. De quitter le rivage. Quitter la terre ferme, s'enfoncer dans l'eau du fleuve, se laisser emporter. Bien sûr, il y a un risque à prendre : en amour, comme en écriture, on peut y laisser sa...

    Lire la suite...