• Tag rien

    Résultats pour la recherche du tag rien :
  • ...d’attendre est un temps de délivrance, cette délivrance opère en nous à notre insu. Elle ne nous demande rien que de la laisser faire, le temps qu’il faut, les nuits qu’elle doit. Sans doute l’avez-vous remarqué : notre attente d’un amour, d’un printemps, d’un repos,...

    Lire la suite...

  • ...Vite un endroit du monde avec une fenêtre qui donnerait sur la mer. Vite un endroit du monde où ne rien faire, ne rien penser, ne rien vouloir. Si, rester les yeux rivés sur les flots, se laisser prendre, envahir : ne plus appartenir qu'à ce moment, à ce domaine, à son règne bleu....

    Lire la suite...

  • Souvent les hommes restent debout près de la mer : ils regardent le bleu. Ils n'espèrent rien du large, et pourtant demeurent immobiles à le fouiller des yeux, ne sachant guère ce qui les retient là. Peut-être considèrent-ils à ce moment l'énigme de leur propre vie....

    Lire la suite...

  • ...leurs lèvres gonflées et leur corps en fusion Se mêlent se mélangent leur souffle est haletant Plus rien ne les dérange ils s’aiment maintenant Le plaisir qui arrive balaye les tabous Leurs sens en dérive explosent tout à coup Magique chevauchée elle et lui ne font qu’un Ils se...

    Lire la suite...

  • Costume de paresseux à trois griffes (2018) Le visage est sculpté, moulé et coulé en silicone avec des poils avant et des yeux en verre. Les griffes sont coulées en polyuréthane translucide semi-rigide. Photos de Dominik Butzmann // A ne pas porter en ce moment ......

    Lire la suite...

  • Impression d'être prisonnière de cette canicule. Bonne soirée ! Je ne voudrais être rien d’autre qu’un homme qui arrose son jardin et qui, attentif à ces travaux simples, laisse pénétrer en lui ce monde qu’il n’habitera pas longtemps. Le pain de l’air. Philippe...

    Lire la suite...

  • Rien que ton cœur brû­lant, Rien d’autre. Mon para­dis : un champ Sans ros­si­gnols Ni lyres, Un ruis­seau dis­cret, Une sim­ple source. Pas de vent qui épe­ronne Les fron­dai­sons, Ni d’étoile qui veuille Se faire feuille. Un jour immense Y serait Le ver...

    Lire la suite...

  •   Je n'ai rien su t'apprendre et Je mange mes mains forgeuses De silence, de misère blanche. J'emmène mon front sur les Sommets, le haut des terres, Et je crie ton corps avec mon corps, Avec les chemins que je foule. Je n'ai rien pu savoir de Ta cassure, de ta...

    Lire la suite...

  • On a le droit de ne rien chercher, de ne rien vouloir. On a le droit d'avoir les yeux ouverts, simplement, pour laisser venir à soi et se laisser prendre par l'idée même de la vie. On a le droit de ne rien inventer de nouveau tout en étant sensible comme personne à la vie qui...

    Lire la suite...

  • ...moment près des iris sauvages du marais. Demeure un moment dans le secret des arbres. Ne demande rien. N’attend rien. La patience de la terre est infinie. C’est un long murmure depuis la nuit des temps. Ta vie est une éternité. Ne passe pas à côté. Parfois la lenteur....

    Lire la suite...