• Tag sans

    Résultats pour la recherche du tag sans :
  • ...nid charmant et tendre Où niche l’oiseau bleu du cœur, L’oiseau dont nul ne peut entendre Sans tressaillir, l’accent vainqueur ; Nid plein de grâces sans pareilles, Qui, sous un rayon de gaieté, Scintillent comme des abeilles Dans l’or des aurores d’été. Théophile Gautier...

    Lire la suite...

  • ...celles que l’on croyait incommunicables le coeur serré et qui à cet instant semble être son regard, ses mots, son visage, sans aucune contradiction, sans aucun décalage, en correspondance parfaite ; un instant lumineux où la solitude ne veut plus rien dire Pierre Cressant

    Lire la suite...

  • Bidule a pu faire sa promenade ... Moi sortir sans imper ! C'était très agréable ! Bonne soirée ! Devant Rome il n'est que deux solutions possibles : s'humilier ou se révolter. Jean Dufaux On peut remplacer Rome par macron  

    Lire la suite...

  • Les lèvres qu'elles lui tendait lui semblaient le message d'un monde sans passion et gonflé de désir, où son coeur se serait satisfait. Cela, il l'éprouva comme un miracle. Son coeur battait d'une émotion qu'il faillit prendre pour de l'amour. Albert Camus

    Lire la suite...

  • Pourquoi les hommes ne regardent-ils point sans une émotion profonde toutes les ruines, même les plus humbles ? Sans doute elles sont pour eux une image du malheur dont le poids est senti par eux si diversement. Les cimetières font penser à la mort, un village abandonné...

    Lire la suite...

  • l’hydrographie reste encore en partie insaisissable - réseaux sans fin en surimpression des sols extérieurs et intérieurs parfois inextricables dont on ne comprend toujours pas les différents effets et destinées ; irrigation pourtant parfaite de la terre, sa survie ainsi si bien assurée,...

    Lire la suite...

  • ...celui de la terre que le tapis des feuilles camoufle par endroit ; que va-t-il rejoindre ainsi sans relâche, sans attente, soulignant les creux et les formes escarpées, un étang ultime ? le ruisseau suivant ? la sève d’une nature avide ? les ruisseaux sont les premiers...

    Lire la suite...

  • Donc J'ai purgé bébé et je l'ai promené. J'ai eu la visite de trois de mes petits enfants, C'est marrant, il les aime bien, mais il a tellement peur que j'en profite pour partir, il est pendu à mon giron, sacré Bibi. Bonne soirée ! Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des...

    Lire la suite...

  • ...Ainsi fut créé le système de classe américain sauvage et stupide et totalement inapproprié et inutile et sans humour. Les citoyens honnêtes, industrieux et pacifiques étaient considérés comme des suceurs de sang, s'ils demandaient à être payés avec un salaire décent. Et ils ont vu...

    Lire la suite...

  • L'ailleurs est à nos portes… Il suffit de les pousser. Du Pas-de-Calais à la Côte d'Azur, le Japon, le Vietnam, la Russie, la Pologne et l'Angleterre n'ont jamais été aussi près de chez nous ! (Le Figaro) Un alunissage en Provence ? Le Ventoux surprend par son panorama grandiose,...

    Lire la suite...