• Tag ton

    Résultats pour la recherche du tag ton :
  • Solitaire ne renie pas ton nom De ton âme agrandit la nuit Qui s’est plu en ton cœur Et ceins d’un air auguste Le diadème au dur éclat Où s’éploie tel un astre Le cristal de ta douleur Ariya S.

    Lire la suite...

  • ...d'eau. Rends la pièce sombre. Allonge-toi et ferme les yeux. Remarque le silence. Remarque ton cœur. Toujours en train de battre. Continuant de se battre. Tu l'as fait, après tout. Tu l'as fait, un jour de plus. Et tu peux en faire un de plus. Tu vas très bien.  Charlotte...

    Lire la suite...

  • Qui que tu sois, peu importe à quel point tu es seul, le monde s'offre à ton imagination, t'appelle comme des oies sauvages, dures et excitantes - encore et encore annonçant ta place dans la famille des choses. Mary Oliver

    Lire la suite...

  • Après avoir erré dans la ville avec les vêtements d'hier Ton odeur sur lui sourire sur son visage et tout me parait magnifique Le trafic, les gens, le bruit et tout cela avait un sens, une raison. C'était quand je t'aimais le plus après t'avoir laissé seul. Estelle...

    Lire la suite...

  • ...repartiras nu. Tu es arrivé sans biens ni argent, Tu repartiras aussi sans biens ni argent. Ton premier bain ? Quelqu'un t'a lavé. Ton dernier bain ? Quelqu'un te lavera. C'est la vie. Alors pourquoi autant de malice ? Pourquoi autant d'envie ? Pourquoi autant de...

    Lire la suite...

  • Ce soir les roses sont tristes Tout mon jardin meurt d’amour Le silence pour parfum Tout respire ton absence Et la nuit saigne ton nom Ariya S.

    Lire la suite...

  • ...blanche sous la lune, noire dans l'ombre. Les papillons se jouent autour de mes bougies, et l'odeur de la nuit m'arrive par mes fenêtres ouvertes. Et toi, dors-tu ? Es-tu à ta fenêtre ? Penses-tu à celui qui pense à toi ? Rêves-tu ? Quelle est la couleur de ton songe ? Gustave...

    Lire la suite...

  • est d'or en chemin le refrain de ton regard ; sa lumière douce et soutenue par celle réservée et contenue du sous bois, amoureusement mêlées, n'en formant plus qu'une, musique de ce tendre jour Pierre Cressant

    Lire la suite...

  • Notre journée humaine, ah, que ses bornes sont étroites ! Tu vis, tu vois, tu t'étonnes, le soir est là. Dors maintenant aux lointains infinis où les années Des nations passent et disparaissent. […] Tu as vécu ! Oui, ton visage aussi, Le soleil lointain l'illumine de sa joie, Et des...

    Lire la suite...

  • dans l’environnement de la rose, je cerne encore ton admiration qui s’est posée parmi les effondrements et le soyeux, qui a aimé ; mon admiration qui partage encore ton enchantement, son souvenir flottant ; notre séparation un instant s’est réduite à cela Pierre...

    Lire la suite...