• Tag ton

    Résultats pour la recherche du tag ton :
  • là où l’épaule engendre ton cou comme la fleur ses pétales, tu effleures la lumière et mon regard s’enivre de sa courbure  Pierre Cressant

    Lire la suite...

  • Tu me manqueras toujours     mais je cueille des volcans     aux plis de ton absence     toute ma force est là     dans cette part de toi     épargnée de l'oubli     Henri Chassé

    Lire la suite...

  • Redis-moi ton visage, redessine ta main je ne me souviens plus, exilée de caresse, redis-moi la note et la couleur je ne me souviens plus de l’odeur du matin. La lueur s’est cassée qui chantait dans mes yeux le crépuscule habite sous tes paupières closes, redis-moi le crépitement du...

    Lire la suite...

  • ...moque-toi de cet homme amoureux maladroit, mais lorsque j’ouvre, moi, les yeux ou les referme, lorsque mes pas s’en vont, lorsque mes pas s’en viennent, refuse-moi le pain, l’air, l’aube, le printemps, mais ton rire jamais car alors j’en mourrais. Pablo...

    Lire la suite...

  • ...que l'oreille     finement sculptée     le lobe à croquer     l'escargot aux aguets     Et cela me suffit     de toi     pour reconstituer les traits de ton visage     quand tu me tourneras le dos     pour aller ton chemin     Abdellatif Laâbi

    Lire la suite...

  • Ton ombre, d’abord immense, a diminué rapidement et ta minuscule silhouette se découpe maintenant sur la surface de la lune. Sirène tu deviens flamme et tu incendies si violemment la nuit qu’il n’est pas une lumière à subsister près de toi Robert Desnos

    Lire la suite...

  • Aujourd'hui Je souhaite que ta voix gagne mon sommeil Que la nuit s'ouvre à tout ce qui n'est plus toi Pour le repos de mon corps et la paix de mon âme Allant sans toi Comme avant ton apparition dans la splendeur Où je n'ai pas su te garder Jacques Chessex

    Lire la suite...

  • Je n’ai pas vu ta main tendue ton corps ouvert j’ai donné mon nom à d’absurdes silences au pied de ton image où naissaient les promesses pêle-mêle j’attends toujours sous le vacarme confus des avions ta lente silhouette au ventre du ciel Henri Chassé

    Lire la suite...

  • aveugle, je pénétrais dans la seconde partie de ma vie, ton regard qui ne portait plus, ton regard qui ne me guidait plus, aveugle je devais avancer dans le chemin des ombres, retrouver la lumière sous des regards nouveaux Pierre Cressant

    Lire la suite...

  • Désormais tu ne vieillis plus que pour ton enfance dont les ailes prisonnières du long chemin se débattent dans un dernier combat, comme une ultime rumeur. La petite fille en toi aux gestes marionnettes te donne le grand courage, une flamme pour ton regard. Elle porte en ses bras les...

    Lire la suite...