• Ton sur ton ...

    Ton sur ton ...


    Paris gris sous le ciel gris,

    des gris qui semblent au combat
    où ferraillent des toits de zinc et d'ardoises
    à l'attaque contre des effets de nuages en défense,
    dans le gris du jour qui avance
    avant que les lumières de la ville ne s'allument,
    avant que leur chaleur ne rompt le duel,
    le camaïeu d'armures imaginaires ;
    et même dans ce ciel
    la mouette semble avoir perdu un peu de sa blancheur tranchante
    Pierre Cressant


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :