• Tous derrière et EUX devant ...

    Face à l’épidémie de coronavirus, la concorde nationale – tant réclamée par Emmanuel Macron – a fait long feu. En onze jours, au moins sept plaintes ont été déposées devant la Cour de justice de la République. Émanant de particuliers, de médecins et de soignants, elles visent le Premier ministre et l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn. Mais également la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, ou encore l’actuel ministre de la Santé, Olivier Véran.

    Si plusieurs recours pourraient être rejetés par la Commission des requêtes, d’autres paraissent plus solides. Comme celui déposé par trois médecins, soutenus par 1 500 de leurs confrères. Représentés par Me Fabrice Di Vizio, ces soignants reprochent au gouvernement « son impréparation face à une pandémie prévisible » : retard dans la commande de masques, défaut de gel…

    « J’ai déposé plainte au titre de l’article 223-7 du Code pénal. Il vise quiconque s’abstient volontairement de prendre des mesures permettant de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour les personnes, souligne l’avocat. Mais comme l’un des plaignants est tombé malade après avoir travaillé sans masque, ce recours va évoluer en blessure involontaire. »
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-le-gouvernement-vise-par-plusieurs-plaintes-6797117

    Tous derrière et EUX devant ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :