• Un coeur ...

    Un coeur ...


    Je suis dur
    Je suis tendre
    Et j’ai perdu mon temps
    À rêver sans dormir
    Partout où j’ai passé
    J’ai trouvé mon absence
    Je ne suis nulle part
    Excepté le néant
    Mais je porte accroché au plus haut des entrailles
    À la place où la foudre a frappé trop souvent
    Un cœur où chaque mot a laissé son entaille
    Et d’où ma vie s’égoutte au moindre mouvement.
    Pierre Reverdy


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :