• Un métier qui fait rêver, mais ...

    Habiba Ahmed Abd Elaziz ...
    était une journaliste et militante égyptienne et a été parmi les nombreux tués pendant Massacre de la Raab 2013. Elle a écrit pour Xpress Nouvelles à Dubaï, mais aurait été en congé annuel au moment où elle assistait aux manifestations en tant que civil.
    Le 14 août 2013, Habiba participait à une manifestation au Caire en soutien au président déchu, Mohammed Morsi. Son père avait été demi-conseiller de Morsi. Les manifestations ont rapidement tourné à la violence lorsque les forces de sécurité ont pris d'assaut deux camps de protestation, et au moins 412 personnes ont été tuées. Habiba séjournait dans une mosquée voisine qui avait été transformée en hôpital de fortune. Ses derniers textes, adressés à sa mère, indiquaient que la foule était en état d'alerte et qu'elle se dirigeait vers une plate-forme. Vers midi, la mère de Habiba a essayé d'appeler. Un étranger a ramassé et lui a dit que sa fille était morte. Elle avait reçu une balle dans la tête.
    En 2014, le frère de Habiba, Mosaab, a été arrêté à Abu Dhabi et accusé d'avoir des liens avec les Frères musulmans. Il a été expulsé et condamné à trois ans de prison sans pouvoir faire appel de la décision. Il a été maintenu à l'isolement et n'a pas été autorisé à contacter sa famille avant 2015. Il a déclaré avoir été torturé et forcé à signer des aveux.

    Un métier qui fait rêver, mais ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :