• Une étude de l"humain ...

    Les enfants, les vieux, les marginaux défilent devant l’objectif de Sabine Weiss. « Les milieux populaires, ça me touche. Ils ne sont pas prétentieux. Je ne les manipule pas », explique-t-elle. Profondément optimiste, la photographe saisit des moments d’allégresse – des enfants qui jouent, des hommes au travail, des femmes qui dansent, et des fêtes populaires.

    Quant à Vivian Maier, elle scrute ses propres projections dans l’anonymat de la rue. Dans son ombre fuyante, ou dans des reflets découverts ici et là, elle court la ville de Chicago et multiplie les autoportraits. On pourrait croire à une pulsion narcissique pourtant, méconnue de son vivant, elle n’a jamais montré ses images.
    https://www.fisheyemagazine.fr/decouvertes/actu/sabine-weiss-et-vivian-maier-promenades-humanistes/

     

    Une étude de l"humain ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :