• Une ruine ...

    Une ruine ...


    La ruine sait rendre visible le temps long
    qui occupe un peu partout les espaces qu’elle construit,
    et ce temps long se fissure aux jonctions des instants présents
    qui fleurissent inévitablement parmi l’illusion de l’éternel ;
    instant de couleur,
    instant de pavements,
    instant de lumière
    qui en dialogue permanent avec lui paraissent alors plus beaux qu’ailleurs ; 

    la ruine embellit l’éphémère
    qui devient fleur miraculeuse,
    fleur pariétaire parmi son tapis de pierre ;
    dialogue merveilleux entre ces deux unités temporelles
    Pierre Cressant


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :