• Unissons-nous vraiment et changeons tout pour vivre et non survivre ...

    Une majorité de Français a exprimé un fort mécontentement, il ne s’agissait pas que des pauvres et des marges de la société mais bien d’une majorité. Elle regroupe en novembre les deux tiers de la population alors que moins de 10% des Français sont considérés comme pauvres. La révolte des gilets jaunes n’est donc pas majoritairement celle des pauvres mais de ceux qui ne sont pas assez riches pour profiter de la politique sociale et qui ne gagnent pas assez pour se sentir en sécurité dans la mondialisation macronienne.

     

    C’est la révolte de ceux qui s’interrogent, ne gagneraient-ils pas plus avec le RSA et la complémentaire gratuite qu’à travailler au smic mais aussi à deux smic et plus … Il n’y a pas que des smicards, il y a aussi ceux qui gagnent 3000 euros et qui paient beaucoup d’impôts ;

     

    Il y a beaucoup de petites retraites, mais souvent des petits propriétaires à la retraite qui n’ont pas droit au fameux « minimum vieillesse » de 800 euros car leur petite maison, leur appartement les rendent trop riches pour y avoir droit, alors ils se contentent de 500 euros…

     

    C’est la révolte de ceux qui ne se considèrent pas riches avec 2000 euros par mois sous Macron ; Hollande plus généreux parlait de riches à partir de 4000 euros…

     

    C’est la révolte de ceux qui découvrent l’insécurité : les commerçants, les artisans, bien des professions libérales, les salariés, de l’employé au cadre, et pratiquement tous les fonctionnaires, et par-dessus tout, les retraités.

    Le modèle économique mondialisé, parce qu’il n’a pas de limites, frappe les catégories sociales les unes après les autres.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/reflexion-sur-le-traitement-212064

     

    Unissons-nous vraiment et changeons tout pour vivre et non survivre ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :