• Vacances sauvages ...

    L’Écosse n’est pas un pays urbain. C’est une terre sauvage qui a su le rester. Surtout si on s’aventure dans certaines régions intactes, passées presque miraculeusement à travers le filet de l’expansion humaine. Des coins qui se doivent de faire l’objet de randonnées. Et ce ne sont pas les options qui manquent sur les terres de Connor MacLeod et du fameux monstre du Loch Ness ! (Topito)

    1. Le West Highland Way ...

    C’est peut-être l’itinéraire le plus célèbre. L’un des plus longs aussi et des plus beaux. Prévoir plusieurs jours et un bon équipement (surtout si vous prévoyez de partir en dehors de la saison estivale) pour parcourir les 151 kilomètres, en partant du village de Rowardennan, près des rives du Loch Lomond. C’est de plus la randonnée qui permet de faire l’ascension du Ben Nevis, le plus haut sommet de Grande-Bretagne. Cependant, pas d’affolement, on laisse les piolets à la maison, car ce dernier ne fait que 1344 mètres et si il faut être préparé un minimum, il reste tout à fait accessible. Surtout l’été donc, même si un peu de neige n’est pas à exclure au sommet.

     

    Vacances sauvages ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :