• Vivre dans la roche ...

    Quand nous pensons à une caverne, la première pensée qui se présente est l'obscurité. Ceci est immédiatement suivi, dans notre imagination, par des impressions d'espaces froids et humides pleins d'insectes et d'arachnides.
    Mais dans certaines parties du monde, nos ancêtres préhistoriques ont trouvé plus facile de creuser des espaces chauds et sécurisés à partir de la roche, plutôt que d'utiliser des matériaux de construction propres. Dans des endroits comme l'Afghanistan, la Turquie et le Maroc, quelques maisons en pierre anciennes sont même occupées par des ménages modernes - et de nos jours, de plus en plus d'architectes expérimentent les avantages de la vie troglodyte contemporaine.
    Que ces maisons soient artificielles ou naturelles, elles témoignent de la capacité de l'homme à sortir des sentiers battus.

    Les grottes confortables de France ...
    Dans la région de Saumur en France, un gisement de calcaire massif a été exploité pendant des siècles afin d'obtenir des roches pour construire des maisons en Angleterre et en France. La carrière de calcaire a finalement été abandonnée et oubliée.
    Quand un nouveau propriétaire a acheté le terrain, il a rénové les grottes et les a transformées en une magnifique résidence. Les six grottes sont maintenant reliées par des tunnels. Certaines autres caractéristiques, telles que les portes de quatre cents ans, ont été laissées telles qu'elles étaient toujours. Comme avec la plupart des maisons uniques sur cette liste, la roche environnante isole parfaitement les grottes, gardant des températures douces tout au long de l'année.
    Ce sont même des fermes qui s'étaient installées dans ces cours protégées.
    http://www.ot-saumur.fr/ROCHEMENIER-VILLAGE-TROGLODYTIQUE_a813.html

     

    Vivre dans la roche ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :