• Vous aimez le roi des menteurs ? allez-y c'est le jour !!!

    Débat présidentiel : ce que j’aurais voulu entendre sur le bilan de Macron

     


    Macron a esquivé tous les débats du premier tour. Cette rencontre était donc l’occasion — enfin ! — de le mettre face à son bilan. Mais la candidate face à lui s’est montrée trop douce, au point qu’on en regrette la présence, à sa place, d’un Zemmour, d’un Mélenchon ou d’un même d'un Poutou qui aurait pu le confronter à son bilan funeste.

    Nous, piètres électeurs, participants involontaires de cette mascarade portant encore le nom abusif de "démocratie", n'avons pas été rassasiés.

    Voilà donc, sous forme de tirade, certaines choses que moi — et vous aussi, sans doute —, j'aurais aimé entendre lors de ce débat présidentiel. Le fil sera peut-être un peu décousu, mais il m’est sorti des tripes, pratiquement tel quel, au milieu de la nuit qui a suivi le débat.

    Débat Présidentiel 2022 - ces phrases que j'aurais voulu entendre ...

    M. Macron, votre slogan dit « Nous tous », mais pourtant vous avez gouverné pour les 1% les plus riches. Et vous voulez continuer, et vous le savez. Sous quel mandat a-t-on vu des étudiants désargentés faire la queue aux centres de distribution de nourriture, ou subir un désespoir si insupportable qu’on a vu augmenter chez eux le taux de suicide ? C’est glaçant, M. Macron, et c’est sous votre mandat, que cela s’est produit (source)

    C’est sous votre mandat aussi, dites-vous, qu’on a vu le taux de chômage baisser. Mensonge, là aussi, et vous le savez, une fois de plus, puisqu’il ne s’agit que d’une grossière manipulation des chiffres, en partie par la radiation massive de chômeurs. Vous êtes entré en guerre contre ceux qui portent ce statut jugé infamant, plutôt que de vouloir réellement les aider à retrouver un emploi. Et si vous considérez que l’ouverture désespérée d’une auto-entreprise pour sortir la tête hors de l’eau soit une réussite, c’est que vraiment vous n’avez rien compris au quotidien des Français. La multiplication des auto-entreprises n’est pas une réussite, M. Macron, c’est l’illustration d’une précarisation galopante. Et vous le savez.

    Ah, mais vous avez le fantasme d’une France startup, d’une France des gares où l’on croise « les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien. » (source). Ce sont vos mots, là encore, M. Macron. Mais voyez-vous, M. Macron, quand on n’a pas eu la chance d’être poussé dans sa carrière par Alain Mincq et Jacques Attali, il ne suffit pas de traverser la rue pour trouver un travail payé plusieurs millions d’euros. Les Français qui vivent le quotidien doivent se battre, M. Macron, et vous feignez de les aider en leur tendant une main secourable alors même que vous leur avez tiré l’échelle du fossé dans lequel vous les avez plongés et dans lequel vous comptez les enterrer.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/debat-presidentiel-ce-que-j-aurais-241122

     

    Vous aimez le roi des menteurs ? allez-y c'est le jour !!!

     

     

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :