• On ne peut forcer les gens à être Français, être Français n'est pas seulement la délivrance d'un bout de papier pour bénéficier des avantages et des aides de la France.

    ''La République française est une démocratie dans laquelle les citoyens exercent leur souveraineté librement. Ces citoyens sont réunis dans une nation, autour de valeurs et de principes qui se sont peu à peu affirmés dans l'histoire.''

    Être citoyen Français c'est aussi le respect de la dignité individuelle.

    - Être citoyen Français, c'est avoir la volonté de partager la langue, des valeurs morales et des coutumes.

    - Être citoyen Français c'est être attaché aux valeurs de la république donc de la démocratie

    • Les deux principes et les valeurs importantes de la France sont : la laïcité, l'indivisibilité et le France démocratique et sociale.

    • La langue Française qui est partagé par les citoyens Français.

    Ces terroristes ne partagent aucune de ces valeurs, ils les rejettent dans leur ensemble. Ils n'ont envers la France que haine et mépris, monsieur Castaner.

    Alors soit par naïveté soit par idéologie islamocompatible soit par incompétence, en tout cas avec un mépris total pour la sécurité des Français, vous allez rapatrier des bombes humaines.
    https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/castaner-favorable-au-retour-des-212250

     

    Bienvenue à nos chers compatriotes !!!

    Nous allons vers un avenir d'attentats ...


    votre commentaire
  • Mais on en a très peu parlé ...

     Âges, tenues vestimentaires, le profil de ceux qui se sont mobilisés ce dimanche 27 janvier 2019 suscitent quelques réflexions : couvrant tout le spectre de l'ancienne droite ( de l'ex-RPR à l'ex-FN), sous le prétexte de vouloir condamner les violences qui accompagnent les rassemblements Gilets jaunes, ces hommes et ces femmes ne sont-ils pas ce que l'on pourrait appeler "le fond du panier d'une conscience sociale et politique" d'une France profondément anti-sociale, à la limite de la "socio-pathie", dans leur absence, tout aussi irréductible, de compassion pour la colère de ceux qui refusent de survivre avec des revenus humiliants ? 

    Sorte de "France Thénardier" dans leurs moralité et mentalité, France qui se serait invitée chez les classes moyennes supérieures après s'en être donnée les moyens, composée ou non d'héritiers, une France d'exécutants qui a manifestement su tirer, en silence, en catimini, au fil des ans, les marrons du feu, l'ironie n'est-elle pas que cette France est finalement tout aussi invisible que celle des Gilets Jaunes même si on soupçonnait son existence car la littérature anti-bourgeoise (on pensera à Léon Bloy - "Exégèse des lieux communs" et" La femme pauvre") n'a pas cessé de nous la décrire pour mieux la conspuer et n'y trouver rien à sauver, à juste titre ?

    Car enfin, chez ces Foulards rouges, sur leurs visages, dans leurs propos... on ne peut pas ne pas être frappés par le fait qu'on cherchera en vain la trace d'une intelligence capable de désintéressement et d'un quelconque talent contrairement aux Gilets jaunes ; en effet, élever une famille avec 1200 Euros, cela demande de la débrouillardise qui elle-même exige du talent, de l'intelligence et une volonté de fer.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/une-certaine-idee-des-foulards-212311

     

    Le fiasco des foulards rouges ... quel bonheur ...


    votre commentaire
  • Journaleux ridiculisés ...

    Je ne regarde jamais la télé ... sauf le soir où je me branche sur la 5 ... 18 h "C dans l'air", 19 h "C à voir" ... Bon quand ils ne parlent pas de la politique politicienne de la France, ils sont bons, "C à voir" quand ils parlent d'autre chose que de la politique, ils sont drôles et très bons.
    Mais tout ce petit monde est de l'ancien monde, vous savez les fumeux UMPS islamo gaucho ou droitière ... et quand ils reçoivent une personne qui ne pense pas comme eux, ils sont ridicules et infects.

    Hier soir, ils recevaient deux journaleux + Apathie pour un livre sur notre merveilleux président et une petite femme, sociologie je crois,  est venue présenter un livre écrit avec son mari. Le titre ? "Macron le président des ultra-riches". Ils l'ont attaquée de façon fausse et lâche, mais elle est restée calme et sereine. On sentait bien qu'elle était sûre que nous avions faussement élu "le fric" pas un homme et les autres, autour de la table,  des hystériques ...

    L'autre jour, ils ont reçu François Bégaudeau, que je ne connaissais pas, il te les a tous mis au tapis et pris pour ce qu'ils sont : des humains gâtés qui façonnent de façon fausse l'esprit des Français.
    François Bégaudeau ridiculise Patrick Cohen (entre autres)
    https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/francois-begaudeau-ridiculise-80363

     

    Edito de Joie ...


    votre commentaire
  • Violences policières : "Nous sommes des gueules cassées par armes de la police"

    Par Antoine Champagne

     

    Rarement un mouvement social aura été réprimé aussi violemment que celui des gilets jaunes. Franck, 20 ans, a été éborgné par un tir de lanceur de balles (LBD). Steven, même âge, a subi deux fractures. Eux, Jim et Marie racontent le jour où ils ont été blessés par la police.

     

     Franck a vingt ans. Le 1er décembre 2018, jour de l’"acte 3" des gilets jaunes, il parlait avec sa mère au téléphone pour la rassurer alors que les manifestants étaient nassés autour de la place de l’Étoile, à Paris, lorsqu’il a été touché au visage par un projectile tiré par un LBD 40 (lanceur de balles de calibre 40 mm), la nouvelle arme à la mode pour le maintien de l’ordre. « On voulait marcher symboliquement mais les lacrymogènes tombaient en pluie. On ne pouvait pas fuir, nous étions encerclés », explique-t-il. À terre après avoir été percuté, un CRS lui appose une couverture de survie et s’éloigne. Deux gilets jaunes vont le prendre en charge, appeler sa mère et les pompiers. Franck est l’une des douze personnes éborgnées depuis le mois de novembre, selon le décompte partiel du site Désarmons-les. Quatre personnes ont perdu une main.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40358

    Rarement un mouvement social aura été réprimé aussi violemment.

     

    Violence extrême contre les Jaunes, la bourgeoisie a peur ...


    votre commentaire
  • Un homme de goût…avec une femme d’entreprise

    Lorsqu’on est prolétaire et qu’on se serre dans des HLM moches, on ne peut évidement pas bien assimiler le bon goût et comprendre le sens de l’esthétique que partage ce couple merveilleusement assorti.

    Brigitte n’a pas ménagé son énergie et l’argent des contribuables à embellir l’Elysée. Pensez, devoir faire du chic représentatif avec un budget annuel rikiki ! Il a fallu parfois un peu dépasser, bon d’accord…

    Qui d’autre se soucie de soutenir les manufactures de tapisserie des Gobelins ou de Sèvres, des entreprises incapables de vivre par elles-mêmes ? Brigitte, elle pense aux artisans et aux travailleurs. Et si Brigitte y pense, Emmanuel aussi, bien sûr !

    Et puis, franchement, l’idée seule de manger dans les vieilles assiettes de Chirac…totalement impossible !
    https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-petit-emmanuel-de-poche-211884

     

    Pauvre Manu, le mal aimé ...


    votre commentaire
  • c'est comme les cochons, mais ils n'ont pas attendu de devenir vieux pour être franchement cons ...

    Après plus de 2000 blessés, dont une bonne grosse centaine de blessés graves…

    Après 17 éborgnés, 4 mutilés, 11 morts…

    Après plusieurs centaines de procès, ayant donné lieu à des peines de prison démesurées et expéditives, sur la foi de seuls témoignages des policiers, sur des personnes au casier judiciaire vierge, qui clament leur innocence…et après les « instructions de sévérité toutes particulières » de la Garde des Sceaux au Parquet, « dans toute affaire impliquant des gilets jaunes » …

    Après le discours autistique du président le 10 décembre, discours empreint de fausse contrition, mais de vraie perversité… ayant promis peu…mais ayant donné encore moins …

    Après un « grand débat » aux frais du contribuable, en forme de campagne électorale déguisée, « où rien ne sera tabou » mais où les questions étaient déjà prêtes, les lignes rouges franchies et les invités choisis…

    Les gilets jaunes continuent de demander justice, et continuent de défiler, samedi après samedi, au risque de perdre un œil, ou de finir emprisonnés.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/liberte-egalite-lbd-212245

     

    Les bourgeois qui nous gouvernent ...


    votre commentaire
  • Nous, Les Gilets Jaunes, nous allons réparer le monde que vous êtes en train de détruire !
    par Marc JUTIER (son site)

    De la dictature des banquiers à une civilisation adulte.

    NOUS VOULONS DE VRAIS EMPLOIS ET UNE VÉRITABLE UTILITÉ !
    UNE RÉELLE DIGNITÉ !
    NOUS VOULONS UN VRAI SENS POUR NOS VIES !
    NOUS VOULONS SAUVER LA PLANÈTE DES MERDES POLLUANTES QUE VOUS NOUS CONTRAIGNEZ À PRODUIRE ET À VENDRE !
    NOUS VOULONS SAUVER L'AVENIR DE NOS GOSSES ET DE TOUS LES GOSSES DE LA TERRE ENTIÈRE ! CAR RIEN N'EST PLUS SACRÉ QUE LA VIE !
    NOUS VOULONS LA VRAIE LIBERTÉ ET LA FIN DE LA SERVITUDE PAR LA DETTE ! DES DETTES CRÉES PAR VOS BANQUES ET QUI NOUS POUSSENT À PRODUIRE DE LA MERDE !
    NOUS GILETS JAUNES, NOUS ALLONS STOPPER TOUT CELA ! ET C’EST MAINTENANT ! ET C’EST POUR LE MONDE !
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/nous-les-gilets-jaunes-nous-allons-212224

    Je vous offre du rêve ...


    votre commentaire
  • Dominique Seux et autres plumassiers macronisés sont surpris par les mauvais résultats de la croissance. Il ne reste plus qu’à accuser… les gilets jaunes. Problème, les chiffres portent sur la période qui précède le mouvement. La politique de Macron est fondamentalement mauvaise, elle a tué la croissance en 2017/2018 en cassant le pouvoir d’achat.

    Aujourd’hui les macroniens comptent sur la hausse du pouvoir d’achat, mesures qui ont laissé de côté 23 millions de personnes ( retraités, fonctionnaires)

    Et Dominique Seux rabâche que les mesures infusent… Mais bordel lui a-t-on un jour appris l’économie.

    La droite macronocompatible s’extasie devant les réformes mais lesquelles ?

    La gauche macronocompatible ne voit pas de changement et pour cause Macron d’une façon ou d’une autre conduit l’économie de la France depuis maintenant sept ans 

    Avec Macron, c’est simple, il réforme mais ses réformes sont crétines et contre productives, c’est même à ça qu’on les reconnait.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/macron-une-politique-economique-212194

     

    Merci "Patron" comme dit Ben Allah ...


    votre commentaire
  • Quand le service public est le service d’un public

     

    Même si toute violence à leur égard est bien sûr condamnable, le traitement de la majorité par trop de média est proprement affligeant. Le lendemain du premier débat, les journalistes de France Inter se pâmaient devant la performance de ce président resté plus de six heures à débattre… Passons sur la superficialité du fait de résumer l’échange à sa durée, dans un étrange parallèle avec les pratiques des dirigeants vénézuéliens… Bien sûr, un tel temps pourrait être positif, mais le cadre du débat est très étroit, notamment en matière économique. Difficile de ne pas y voir seulement un exercice de communication dont ne sortira pas grand-chose qui ne satisfera pas le président…
    Mais ce faisant, la tonalité médiatique des des dernières semaines est souvent révoltante. Entre les éditorialistes qui exhortaient les gilets jaunes à cesser le mouvement fin décembre, que la remobilisation de janvier a fini par calmer, et ceux qui déplorent les conséquences économiques des protestations, bien des média se font les porte-paroles du pouvoir. Que les média d’oligarques tiennent ce discours n’est peut-être pas surprenant : après tout, entre autres, les Echos appartiennent à LVMH, et Libération et L’Express à Altice, avec un grand succès puisque les pertes des deux ont atteint 24 millions en 2018, malgré les subsides publiques, Libé n’attirant plus que 16 000 lecteurs en kiosques.
    https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/des-gilets-jaunes-des-medias-de-212166

    Les médias de Manu et des banquiers ...

     


    2 commentaires
  • Le banquier et le joueur de cartes visent les yeux

    Par Bernard Gensane

    Un policier, un gendarme ne prend jamais la moindre initiative : il obéit aux ordres. Si les forces de l’ordre ont crevé des yeux, c’était intentionnellement et parce qu’elles se situaient au bout d’une chaîne de commandement dont l’origine était le président de la République (le banquier) et son ministre de l’Intérieur (le joueur de cartes).

     Regardez attentivement cette vidéo. Elle est un peu longue (une petite dizaine de minutes) mais très explicite. Nous avons affaire à des manifestants totalement pacifiques qui vont, qui viennent, qui discutent. Soudain, l’un d’entre eux crie à plusieurs reprises à l’adresse d’un flic : « baisse ton arme, tu vises la tête ». Et puis un coup part. Jérôme Rodrigues reçoit une balle dans l’œil. Quelques instants plus tard, la police charge le cordon sanitaire qui tente de protéger Rodrigues. Au fait, avez-vous entendu Castaner s’excuser pour l’œil perdu de ce manifestant pacifique ?

    Lorsque j’étais enfant dans les années cinquante, on me disait que, durant la “Grande Guerre”, 11 kilos de plomb étaient nécessaires pour tuer un homme. La boucherie était tellement aléatoire et les armes tellement peu précises que cette énorme quantité de munition était requise. Aujourd’hui, les armes des forces de l’ordre sont si sûres – surtout à 5 ou 10 mètres – que quarante grammes suffisent à énucléer un individu (ou à lui ficher du plastique dans le cerveau) et à briser sa vie.
    http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40328

     

    Mais qui commande ici ? Manu le banquier ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique