• Tout au long de l'histoire et dans les temps modernes, les humains ont dû faire face et essayer de survivre à des catastrophes naturelles et causées par l'homme. Et les conséquences de ces catastrophes n'incluent pas toujours uniquement les opérations de nettoyage et les services commémoratifs. Il y a souvent des combats en cours contre la désinformation et plus particulièrement les théories du complot qui inévitablement redressent la tête. (listverse)

    Théories du complot à propos des attentats du 11 septembre 2001 ...

    Les théories du complot à propos des attentats du 11 septembre 2001 regroupent l'ensemble des théories conspirationnistes qui contestent la version couramment admise concernant le déroulement des attentats du 11 septembre aux Etats-Unis.

    Les partisans de ces théories soutiennent que le rapport officiel n'est pas assez complet et comporterait des mensonges et des omissions. Beaucoup de ces critiques visent l'administration Bush qui, bien qu'avertie de l'imminence des attentats, aurait laissé faire les terroristes ou aurait participé d'une manière active à ces attentats ou en serait l'instigatrice.

    Certaines de ces théories ont été initialement portées par le 9/11 Truth Movement, un mouvement dont se qualifient les associations ou personnes qui remettent en cause l'explication et le déroulement couramment admis des attentats. Les partisans de cette thèse s'appuient notamment sur des erreurs, des confusions et des contradictions émises par le gouvernement américain ou des journalistes pendant ou peu après les événements. Ils s'appuient également sur leurs propres interprétations de vidéos et de données scientifiques concernant les attentats.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_du_complot_%C3%A0_propos_des_attentats_du_11_septembre_2001

     

    Quelques théories du complot ...

     

     


    votre commentaire
  • La dictature de Macron n’est possible qu’avec des policiers et des gendarmes zélés ...

    C’est un fait : les forces de l’ordre sont désormais aussi honnies que la présidence de la République, exercée pour un temps par un certain Emmanuel Macron, mis en place par les forces du grand capital mondialiste destructrices des nations. Toute la cohérence du plan pour annihiler la France dans son identité, sa culture et sa souveraineté, explique les abus et les violences de certains policiers et gendarmes envers l’honnête citoyen, comme on l’a vu dans le massacre des Gilets jaunes et comme on le voit dans le scandale du port du masque obligatoire.

     

    Conjointement à un matraquage médiatique sans précédent par une lie de prétendus journalistes, faire taire les Français ne peut se faire que par le matraquage de leur liberté d’expression, comme dans la restriction d’aller et venir.

     

    Parallèlement, chaque jour des citoyens éberlués sont tirés de leur léthargie. Ce sont ceux chez qui la violence de société s’invite brutalement. Agressions sanglantes, attentats, vols, viols, squats de leur maison, il ne leur est même plus possible de remplir un constat à l’amiable pour trois rayures de carrosserie sans se faire massacrer.

    Les yeux hagards, ils s’en remettent aux lois de la République, sans savoir que celle qui vient d’avoir 150 ans ne protège plus que les crapules et les racailles. Que fait donc la police ?
    https://ripostelaique.com/la-dictature-de-macron-nest-possible-quavec-des-policiers-et-des-gendarmes-zeles.html

     

    On y vient, tout doux ...


    votre commentaire
  • Les "Je suis Charlie" n'ont servi à rien !!!

    L'Islamisme dans les services publics, le livre choc ...

    e parlementaire Les Républicains, Éric Diard, et Henri Vernet, rédacteur en chef adjoint au Parisien, dressent dans un livre un état des lieux inquiétant de la radicalisation dans les services publics. Des mesures s’imposent, mais des responsables publics refusent de traiter le problème.

    Alors que le gouvernement prépare une loi contre “le séparatisme” pour cet automne, en juin 2019, Éric Diard, député Les Républicains, publiait un rapport sur la radicalisation dans les services publics avec un député de la République en Marche, Éric Poulliat. Mais Éric Diard n’avait pas tout dit sur ce qu’il avait vu et entendu. Depuis l’élu n’a pas cessé d’enquêter, avec Henri Vernet, rédacteur en chef adjoint au Parisien. Le 26 août ils ont publié le livre Radicalisation au coeur des services publics pour montrer les résultats de leur travail. « Un rapport c’est quelque chose de clinique, je souhaitais aller plus loin et ajouter des intervenants spécialisés », nous explique le membre des Républicains. 

    L’hydre islamiste s’implante partout dans le service public

    L’investigation donne des exemples édifiants du phénomène de la radicalisation au coeur de l’État. Sports, transports, police, universités, milieu hospitalier, les deux auteurs démontrent que l’islamisme s’implante partout, en s’appuyant sur des témoignages de terrains comme celui de Patrick Pelloux, médecin urgentiste et ancien contributeur du journal satirique Charlie Hebdo
    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/islamisme-dans-les-services-publics-le-livre-choc-123440

     

    On les a laissés entrer partout ...


    votre commentaire
  • La surenchère indigéniste ...

    ParCharlotte d'Ornellas


    Par les brèches d'un pays en décomposition, le discours racialiste des Indigènes de la République prospère. Et il y a de quoi s'inquiéter.

    Les deux camarades de lutte tiennent une victoire. Quelques jours plus tôt, la chanteuse Camélia Jordana expliquait à la télévision publique - sans réaction immédiate - qu'en France, des hommes et des femmes « se font massacrer [par la police] pour nulle autre raison que leur couleur de peau » . Ce soir-là, elle se tient aux côtés d'Assa Traoré devant le palais de justice de Paris, face à des milliers de manifestants. De l'autre côté de l'Atlantique, un Afro-Américain vient de mourir de l'intervention d'un policier blanc et cette actualité étrangère offre aux militantes l'occasion d'établir un parallèle fallacieux : Adama Traoré, mort en 2016 à la suite d'une intervention de la gendarmerie, aurait été inquiété, arrêté, poursuivi et serait mort parce qu'il était noir. L'enquête contredit cette lecture raciale du drame ? Qu'importe, le storytelling fonctionne parfaitement. Dans la foulée, l'État français se couche : Christophe Castaner, alors ministre de l'Intérieur, explique que cette manifestation interdite ne sera pas sanctionnée : « Je crois que l'émotion mondiale, qui est une émotion saine sur ce sujet, dépasse au fond les règles juridiques qui s'appliquent. »
    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/en-couverture-la-surenchere-indigeniste-123423

     

    Plus dangereux que tous les pourris qui nous gouvernent ...


    votre commentaire
  • Violente agression filmée d’une collégienne : Nabil, son agresseur présumé, interpellé ...

    Deux suspects ont été placés en garde à vue à Reims, après la diffusion d’une vidéo sur Internet montrant un adolescent tabasser une jeune fille devant un collège.

    13 et 14 ans

    Les deux collégiens interpellés sont âgés de 13 et 14 ans. Ils sont suspectés d’être pour l’un l’auteur des coups et l’autre l’auteur de la vidéo. Une enquête est en cours pour violences aggravées et happy slapping et a été confiée à la Sûreté départementale. Ils encourent une condamnation pénale.

    Il lui écrase même la tête avec le pied

    Sur la vidéo diffusée sur Internet et signalée sur la plate-forme policière Pharos, on aperçoit une dizaine de personnes autour de l’agression. La jeune fille de 14 ans reçoit un premier coup sur le visage. Si la jeune femme se relève, le garçon la rejette à terre et la frappe avec le pied, allant jusqu’à lui écraser le visage. Autour, certains témoins de la scène demandent à l’auteur des coups de s’arrêter : « Arrête Nabil ! », peut-on entendre, mais personne n’intervient physiquement. D’autres s’amusent de la scène.

    La ministre déléguée à la Citoyenneté a dénoncé une « agression inqualifiable » et s’est félicitée de l’arrestation des deux mis en cause.
    BdVoltaire

    J'ai vu ça hier soir, on ne peut même pas dire des bêtes sauvages, ce serait insulter les animaux.

     

    Il n'y a plus que ça et toujours la même ethnie ...


    votre commentaire
  • Islamisme à l’école : ce qu’on ne veut pas voir ...

    Les résultats d’un sondage commandé cette semaine par Charlie Hebdo à l'IFOP sont clairs : 40 % des musulmans font passer leurs convictions religieuses avant les valeurs de la République. Un chiffre qui n’étonne pas Jean-Pierre Obin, qui a durant 20 ans vu la laïcité de plus en plus rejetée de la part des jeunes musulmans au sein des établissements scolaires et la montée chez ces derniers d’un intégrisme identitaire, politique, religieux et radical. Dans sa carrière, cet ancien inspecteur de l’Education nationale a tout vu : de la négation de certaines parties du programme en histoire et en biologie aux demandes spécifiques concernant l’alimentation, en passant par le refus de certains de serrer la main d’une personne de l’autre sexe ou encore celui de la mixité en éducation physique. Dans son livre, Comment on a laissé l'islamisme pénétrer l'école (éditions Hermann), on apprend que deux professeurs sur cinq ont observé dans leur école, collège ou lycée « des incidents liés à la contestation du principe de laïcité ».

    Comme dans ce collège de Lyon, dont les élèves juifs ont été victimes pendant plusieurs mois de violences de la part d’élèves d’origine maghrébine. Les sanctions, dont plusieurs exclusions infligées à ces derniers n’ont eu que pour but de renforcer les agressions qui se sont ensuite produites sur le chemin du collège. Un phénomène qui a des conséquences : la déscolarisation des enfants de confession juive des écoles publiques à la faveur du privé. Le phénomène est tel que des études ont même chiffré ces départs contraints : en une quinzaine d’années, près des deux-tiers des 100 000 élèves juifs ont été déscolarisés de l’enseignement public et sont allés vers l’enseignement privé. Ce qui a entraîné le déménagement de familles juives vers des secteurs scolaires particuliers, notamment le nord-ouest et le sud-est de la région parisienne.
    https://frontpopulaire.fr/o/Content/co210991/islamisme-a-l-ecole-ce-qu-on-ne-veut-pas-voir

     

    Réveillez-vous braves gens ...

     

     


    votre commentaire
  • Bernard Rougier : selon les islamistes, la France, “pays athée et mécréant”, mérite la punition divine !

    Dans un entretien au Figaro, le directeur du Centre des études arabes et orientales (Ceao), M. Bernard Rougier et auteur de « Les Territoires conquis par l’islamisme » (PUF 2020), livre son analyse sur la manière dont les courants musulmans et islamistes ont perçu la crise sanitaire du coronavirus.
    Très instructif.

    Bernard Rougier aborde en premier la question du ramadan : « Même s’il constitue l’un des cinq piliers de l’islam, le jeûne du ramadan n’a pas eu pour effet d’apaiser les conflits dans un passé récent. (…). L’incident de Villeneuve-la-Garenne, au cours duquel un jeune motard a été blessé par une voiture de police dans la soirée du samedi 18 avril, relance ce que j’appelle “la petite musique de la dissociation” visant à miner de l’intérieur la légitimité des institutions républicaines. Son exploitation sur les réseaux sociaux fait le lien entre les différents courants (islamistes, indigénistes, gauchistes) qui s’accordent à décrire, pour mieux le dénoncer, un État selon eux résolument hostile aux musulmans, aux minorités visibles, aux jeunes, aux banlieues. »

    En ce qui concerne la cause de la pandémie, le directeur du centre d’études explique : « Au début, des prédicateurs salafistes ont privilégié la thématique de la punition divine. Pour eux, la maladie s’est abattue sur le monde parce que les hommes renâclent à accepter le message de l’islam. Dans une mosquée du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), juste avant le confinement, l’imam expliquait à ses ouailles que “chaque fois que la turpitude se répand, comme la fornication et la dissolution des mœurs, Allah envoie des calamités inconnues.” »
    https://www.avenirdelaculture.info/bernard-rougier-selon-les-islamistes-la-france-pays-athee-et-mecreant-merite-la-punition-divine/

     

    Nous nourrissons un serpent en notre sein ...


    votre commentaire
  • Procès des attentats de 2015 : pour Zineb El Rhazoui, le terrorisme islamique est “un tueur en série”

    Alors que le procès s’est ouvert il y a quelques jours, l’ex-journaliste de Charlie Hebdo a dressé un parallèle entre les exactions des djihadistes et celles des nazis. 

    Lundi 7 septembre, au quatrième jour du procès des attentats de 2015, la projection d’images de la scène de crime contre Charlie Hebdo a été le premier moment fort d’un feuilleton qui s’étendra pendant près de deux mois. A cette occasion, l’ex-journaliste de l’hebdomadaire satirique, Zineb El Rhazoui, était l’invitée de la matinale de RMC, pour donner son ressenti sur ce procès qui concerne plusieurs de ses amis décédés. Sans langue de bois, comme à son habitude, celle qui sera à la barre mercredi 9 septembre en tant que partie civile, a exprimé ses attentes pour la suite du procès, mais aussi pourfendu une nouvelle fois l’islam politique, qu’elle dénonce avec acharnement au quotidien.
    https://www.valeursactuelles.com/societe/video-proces-des-attentats-de-2015-pour-zineb-el-rhazoui-le-terrorisme-islamique-est-un-tueur-en-serie-123391

     

    Voilà une femme qui en a ...


    votre commentaire
  • Tout au long de l'histoire et dans les temps modernes, les humains ont dû faire face et essayer de survivre à des catastrophes naturelles et causées par l'homme. Et les conséquences de ces catastrophes n'incluent pas toujours uniquement les opérations de nettoyage et les services commémoratifs. Il y a souvent des combats en cours contre la désinformation et plus particulièrement les théories du complot qui inévitablement redressent la tête. (listverse)

    Les bombes nucléaires étaient censées déclencher la guerre froide ...

    Le 6 août et le 9 août 1945, les États-Unis ont largué deux bombes nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki, respectivement. Plus de 220 000 personnes sont mortes dans les bombardements, la majorité étant des civils. Le 15 août 1945, l’empereur japonais Hirohito a annoncé la reddition du pays à la lumière de la puissance extrêmement destructrice des nouvelles bombes «les plus cruelles». Son message radio a également signalé la fin de la Seconde Guerre mondiale.

    Les bombardements ont rendu les deux villes japonaises méconnaissables et laissé des corps enterrés sous des tas de gravats et des cadavres en décomposition dans les rivières. Ceux qui ont survécu aux bombardements initiaux ont rapidement commencé à subir un empoisonnement aux radiations. Ils sont morts dans une horrible agonie, car seuls 2 des 28 hôpitaux d’Hiroshima étaient encore debout et de nombreux médecins et infirmières ont été tués lors des bombardements.

    En 2005, deux historiens du nucléaire ont décidé de se gratter à l'ancienne, mais pour de nombreuses blessures encore brutes, lorsqu'ils ont proposé une théorie controversée selon laquelle les bombardements dévastateurs avaient été effectués pour déclencher la guerre froide et non pour mettre fin à la Seconde Guerre mondiale. Ils ont poursuivi en disant que le président américain de l'époque, Harry Truman, voulait impressionner l'Union soviétique et, en tant que tel, était coupable d'un crime contre l'humanité.

    Peter Kuznick et Mark Selden ont également affirmé qu’un autre des motifs de Truman était de limiter l’expansion soviétique en Asie. Kuznic était également catégorique sur le fait que le Japon s'était rendu à cause d'une invasion soviétique après le bombardement et non des bombes elles-mêmes.

    Les Américains sont capables de tout !!!

     

    Quelques théories du complot ...


    votre commentaire
  • Bon, et alors, cette loi contre le séparatisme islamiste ça vient ?

    Le problème n’est pas la place de l’islam dans la société française – il y existe depuis longtemps et il y a toute sa place lorsqu’il respecte la laïcité – mais bien de la place que ne doit surtout pas y prendre l’islam fondamentaliste, quelle que soit la bannière derrière laquelle il se groupe.

    Cette pieuvre de l’islam fondamentaliste glisse ses tentacules partout où il peut. Et particulièrement auprès de la jeunesse « issue de l’immigration » comme on dit. Le porte-voix du gouvernement, le ci-devant Attal a mis le doigt sur certaines associations soi-disant culturelles, altruistes, sociales qui ne sont en fait que des officines de lavage de cerveaux ayant une influence dévastatrice sur cette jeunesse. Il parle de certaines « associations loi 1901 qui accueillent des enfants pour des cours de langue ou de soutien scolaire  ». « Aujourd’hui, l’État n’a aucune ou très peu de possibilités de contrôler ce qu’il s’y passe, ce qu’il s’y dit. Vous avez pourtant parfois du lavage de cerveau qui se fait sur des enfants ou des familles  »,

    Mais il n’y a qu’à les interdire ces « associations » ! Ou tout au moins les contrôler. Mais ça se fait déjà. Ben ouais mais… « Aujourd’hui il faut prévenir un mois à l’avance de la date et de l’heure du contrôle. C’est sûr que quand vous arrivez dans les locaux de l’association, il ne se passe pas ce qu’il s’y passe habituellement puisque la date et l’heure ont été annoncées. Il faut que les contrôles soient plus efficaces  », a-t-il insisté.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/bon-et-alors-cette-loi-contre-le-226936

     

    Nous sommes pris à la gorge ...

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique